Lundi 9 Décembre, 2019

Les Sud-africains ridiculisent un pasteur qui s’est pris pour Jésus

Il ne s’agit pas du tout de Lazarre et de Jésus. L'on raconte ici l'histoire d’un pasteur qui aurait ressuscité, le 24 février dernier, un Sud-africain le dimanche 24 février au cours d’un culte dominical. La vidéo fait actuellement des vagues sur la toile, et les Sud-africains n'ont pas attendu pour lancer la « Résurrection Challenge », en vue de passer en dérision cette scène exécutée par le religieux.

Alph Lukau se fait à présent de nombreux disciples. En effet, avec ce challenge « photo et vidéo », les tenants de l’initiative tentent de reproduire ironiquement la prétendue résurrection du défunt dans le cercueil. Selon les témoignages recueillis, le pasteur ne serait pas à son premier « miracle ». Lukau, qui a sans doute voulu dépasser le cadre des simples guérisons du Sida, ou des handicapés physiques, a voulu passer directement à l'exercice extrême de la résurrection, en présence de plusieurs milliers de fidèles.

 

Tel que rapporté dans la bible sur la mort et la résurrection de Jésus, l’homme (apporté dans un cercueil au temple) qui serait mort un vendredi, serait revenu d’entre les morts un dimanche à l’église du pasteur Alph Lukau à Johannesbourg. Des vidéos et photos de ceux qui s’adonnent au « résurrection Challenge », les unes les plus hilarantes que d’autres, pullulent en ce moment sur Facebook, Twitter, Instagram et Youtube.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :