Lundi 18 Novembre, 2019

Les robots sexuels peuvent bien plus que vous ne le pensez

Credit Photo: minutenews.fr

Credit Photo: minutenews.fr

Nombreuses sont les façons dont les robots sexuels peuvent être utilisés. En effet, dans un rapport intitulé « Notre avenir sexuel avec les robots », écrit par Noel Sharkey, le professeur en intelligence artificielle et robotique fait état de cette espèce, qui selon lui, est beaucoup plus pratique que l’on pourrait penser. 

« Nous avons constaté qu’il y avait beaucoup d’entreprises qui faisaient des commandes et nous avons pensé que nous devrions vraiment examiner la chose », déclare le professeur Noel Sharkey, alors qu’il intervient dans une conférence de presse, tenue à Londres. D’une intelligence hors du commun, les robots sexuels sont capables d’accomplir un nombre croissant d’actes sexuels, y compris la fellation. Le plus surprenant, ceux masculins peuvent même « pousser » avec un faux pénis.

Le rapport révèle que pas moins de 60% des hommes et 30% des femmes ont exprimé leur sentiment propice quant à l’utilisation de robots sexuels. Toutefois, malgré l’interdiction d’importer des robots aux allures d’enfants au Royaume-Uni, demande faite par le professeur Noel Sharkey, ces robots-enfants sont déjà mis en vente par plusieurs entreprises, à l’instar d’une société japonaise appelée Trottla. D’ailleurs, le propriétaire, Shin Takagi, étant pédophile, confie n’avoir jamais violenté un enfant grâce à l’utilisation de sa poupée. 

« Certaines personnes disent qu’il vaut mieux qu’ils violent des robots plutôt que de violer des vrais gens. D’autres personnes disent que cela encouragerait encore plus les violeurs », relate Noel Sharkey, fondateur de la  Foundation for Responsible Robotics, avant de déclarer avoir pensé que cela encouragerait la pédophilie et la rendrait plus acceptable pour agresser les enfants.

Parallèlement, le professeur informe que des robots sexuels peuvent être utilisés dans des foyers pour des personnes âgées. Pour répéter Sharkey, « les personnes âgées veulent avoir des rapports sexuels. Mais c’est un peu contraire à leur dignité, surtout si vous avez une maladie d’Alzheimer sévère et que vous ne pouvez vraiment pas faire la différence dans ce que vous faites ». Aussi, cette espèce, dit-il est réservée aux personnes handicapées et à celles ayant une anxiété sociale à l’égard du sexe. Ce qui parait juste pour Sharkey.

Pour les couples partageant une relation de longue distance, les robots sexuels peuvent être favorables aux acteurs. Cependant, pour Sharkey, les robots ont un certain nombre de limites dans les relations : « S’ils le font, ça va être très triste car ce sera une relation à sens unique. Les robots n’ont pas d’autre émotion. Les gens se lient avec les robots, mais c’est vraiment un moyen. Vous aimez un artefact qui ne peut vous aimer et c’est triste. Ils peuvent avoir un orgasme ou quoi que ce soit et prétendent vous aimer. Mais ils ne seront pas aussi bons ».

Rappelons qu’aux Etats-Unis, plus précisément à la compagnie américaine Abyss Creations, un robot nommé Harmony, a été présenté en mai 2017. Cette poupée a la capacité de bouger la tête et les yeux. De plus, elle peut parler comme une vraie personne grâce à une application. Un autre robot appelé « Roxxxy ». , actuellement en développement peut à son tour, endosser environ cinq personnalités différentes et peut même être pourvu d’une peau simulée.


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :