Samedi 17 Août, 2019

Haïti: noms et photos des Grenadiers bientôt sur les cahiers d’école?

Un échantillon d'un cahier d'école illsutrant l'attaquant Duckens Nazon et posté sur le compte facebook de l'internaute et animateur Watson Désir.

Un échantillon d'un cahier d'école illsutrant l'attaquant Duckens Nazon et posté sur le compte facebook de l'internaute et animateur Watson Désir.

Sur les réseaux sociaux, une vaste campagne des internautes haïtiens pour que les noms et les photos des Grenadiers soient ajoutés sur les cahiers d’école.

De nombreux internautes, animés d’un sentiment patriotique et s’inclinant devant les Grenadiers pour leur exploit réalisé à l’édition 2019 de la Gold Cup, exigent que les noms des joueurs ainsi que leurs photos soient inscrits sur les cahiers d’école. « Les Grenadiers méritent d’être connus par les enfants dès leur plus jeune âge », a commenté cet internaute qui a embrassé cette idée balancée à, notamment, la Maison Henri Deschamps.

« Henri Deschamps, sur tous les cahiers cette année, je veux voir les photos des Grenadiers, a laissé entendre l’animateur Watson Désir, indiquant que nos joueurs, en guise des célébrités planétaires comme Messi, Cristiano (Neymar, Ronaldinho, etc), méritent qu’on les vénère.

Mais pour cela, il faut préalablement discuter avec les joueurs de la sélection pour obtenir leur autorisation suite à d’éventuelles signatures de contrat. L’idée a tout de suite été partagée par de nombreux autres utilisateurs de Facebook. Ces derniers reprochent à Henri Deschamps, fournisseur d’ouvrages scolaires et de matériels didactiques œuvrant dans l’éducation depuis 120 ans, de n’avoir pas su valoriser le talents nationaux.

Et il n’y a pas qu’Henri Deschamps à qui cette demande a été formulée. Bongù, marque haïtienne de produits alimentaires, est aussi concernée. « Nous demandons à la compagnie Bongù de mettre les photos des joueurs haïtiens sur les étiquettes de sa gamme de lait à la place des étrangers. Le changement commence là, aujourd’hui », a publié en créole l’internaute Harry Benoît.

« C’est une obligation », lit-on dans un autre commentaire. « N’était-ce la Gold Cup et la victoire d’Haïti sur le Canada, beaucoup d’Haïtiens ne reconnaitraient l’attaquant international Duckens Nazon. Encore mois les jeunes enfants ».

« C’est obligatoire à inscrire les noms des joueurs et leurs photos sur les cahiers, carnets de leçon et la gamme de lait Bongù », poursuit-il.  « Nous voulons voir les joueurs du terroir ».  

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :