Dimanche 23 Septembre, 2018

Les langues officielles d’Haïti n’ont pas de statut à la Caricom

Haïti est ressorti sans statut de langue à la Caricom. /Photo : Président Jovenel Moise (Twitter)

Haïti est ressorti sans statut de langue à la Caricom. /Photo : Président Jovenel Moise (Twitter)

La 29e réunion de la Caricom s’achève à Port-au-Prince tôt, ce mercredi matin, sans la communication de la déclaration finale des chefs d’État et de gouvernement. Pour cela, une conférence de presse est annoncée cet après-midi, vers les 5 heures.

Objet de nombreuses interrogations, la libre circulation des Haïtiens dans les pays de la Caricom a connu un nouveau tournant. Les Haïtiens qui possèdent un passeport officiel et diplomatique ou détenteur d’un visa américain, canadien et Schengen jouiront des bénéfices de la libre circulation.

Jovenel Moise, président de la Caricom, s’est donné un satisfecit pour avoir introduit le débat sur la langue créole au sein de la communauté. « Ma déclaration a été faite en créole », explique le chef de l’État.

« C’est une bonne chose dans le futur d’introduire la langue créole dans la Caricom », argue-t-il, parce que le baccalauréat caribéen sera effectif dans un futur proche et le président souhaite que l’examen se réalise en créole.

Haïti est ressorti sans statut pour les langues qu'il défend à la Caricom. Le président a simplement précisé que le secrétaire général de la communauté Irvin LaRocque effectue une recherche de fonds auprès de la Francophonie pour la traduction des documents en français.