Mercredi 20 Juin, 2018

Les insultes de Trump n’ont pas ralenti les demandes de visa américain

Les insultes de Trump n’ont pas ralenti les demandes de visa américain. Photo : Stevep B

Les insultes de Trump n’ont pas ralenti les demandes de visa américain. Photo : Stevep B

L’Ambassade des Etats-Unis en Haïti a confirmé pour Loop Haiti que le nombre de demandes de visa pour les États-Unis n’a pas diminué d’un cran ces deux derniers mois. Les commentaires scatologiques de Donald Trump, président américain, n'ont donc en rien altéré la motivation des demandeurs de visa en Haïti.

A la question : le nombre de demandes de Visa a-t-il diminué depuis les déclarations sur le SIDA attribuées à Donald Trump en décembre dernier ?L’ambassade a formellement répondu en marge de notre entrevue avec le chef de mission adjoint par intérim des États-Unis en Haïti, Robert Hannan : « Le nombre de candidats est resté constant, ce qui reflète les liens sociaux, culturels et commerciaux forts entre les deux pays ».

Juillet dernier, lors d’une conférence de presse, M. Hannan a avancé ce qui suit : « pour l’année fiscale passée, l’Ambassade a octroyé plus de 13,400 visas de résidence et plus de 150,000 de touristes aux Haïtiens ». Depuis 2010, insère-t-il, plus de 121,000 Haïtiens ont immigré légalement aux États-Unis.

 

Fin décembre, le président américain Donald Trump aurait proféré que tous les 15.000 Haïtiens entrés légalement aux États-Unis en 2017 « ont tous le SIDA ». Propos qui ont attiré une vague d’indignations chez les immigrants haïtiens qui ont connu le fer rouge de la discrimination dans les années 1980 lorsqu’on a voulu coller au basque des Haïtiens l’image du 4H. Mais la Maison blanche a ensuite apporté démenti formel.

Janvier 2018, Trump a récidivé en traitant Haïti, cette fois d'après le Washington Post, de « shithole country », littéralement « pays de merde ».