Jeudi 18 Octobre, 2018

Les haïtiens peuvent payer leurs impôts sur internet désormais

Miradin Morlan, Directeur de la Direction général des impôts (DGI)/ Photo: DGI

Miradin Morlan, Directeur de la Direction général des impôts (DGI)/ Photo: DGI

Adieu les longues files d’attente devant les bureaux de la Direction générale des impôts (DGI) dans la Capitale ou dans les villes de province. A partir du mois de février 2018, les contribuables haïtiens pourront effectuer leur déclaration définitive d’impôts sur le revenu et le paiement de leur redevance fiscale à partir d’internet (en ligne). 

Le Directeur général des Impôts (DGI), Miradin Morlan en a fait l’annonce, mercredi, en précisant que ce nouveau service a pour objectif d’éviter les attroupements devant les locaux de la DGI, dans la capitale ou dans les villes de province et de permettre aux contribuables de remplir leur obligations fiscales « quel que soit l’endroit où ils se trouvent dans le monde ».

Selon le numéro 1 de la DGI, suite aux "petits problèmes techniques enregistrés lundi", une formule a été trouvée à l’issu d’une rencontre tenue au Ministère des finances entre son institution et l’Association professionnelle des banques (APB). Nous allons pouvoir la mettre en application à partir de ce mois de février, a-t-il dit.

Quant aux files d’attente constatées devant la DGI ces derniers jours, le Directeur Morlan tente d’envoyer la balle dans le camp des contribuables qui ont attendu la dernière minute pour venir faire leur déclaration, alors que les annonces ont été faites depuis le mois d’octobre 2017.

Autre nouvelle intéressante : Ceux qui n’ont pas eu la chance de faire leur déclaration dans le délai du 31 janvier, ont jusqu’à 28 février pour le faire.

Néanmoins, en cas de retard dans les déclarations définitives d’impôts, des intérêts de retard ou fraction de retard de 3% sur le montant principal seront appliqués par l’administration fiscale. Un homme averti…