Jeudi 23 May, 2019

Haïti domine les statistiques sur les nouvelles naissances au Chili

Haïti domine les statistiques sur les nouvelles naissances au Chili. Photo: Javier Salvo | Agence de l'ONU

Haïti domine les statistiques sur les nouvelles naissances au Chili. Photo: Javier Salvo | Agence de l'ONU

Le rapport sur le nombre total des naissances enregistrées en 2018 au Chili est disponible. Les chiffres indiquent que le nombre d’enfants étrangers ont augmenté de 4,2 % par rapport à 2017 et que 12% de leurs parents sont des étrangers.

Au moins 15 500 enfants sont nés de deux parents étrangers au Chili, selon El Mercurio. D'après les informations partagées par plusieurs médias chiliens, les Haïtiens dominent la liste dans une grande partie du pays.

Les migrants Haïtiens arrivent en tête de liste dans 11 sur 16 régions présentées dans le rapport. Ils ont surtout été observés entre les régions de Coquimbo et d’Aysén.

« Au nord, entre Arica et Atacama, les Boliviens prédominent; et à Magallanes, les Colombiens. », selon un article de BioBio Chile. 18 400 cas de naissances ont été enregistrés en 2017 avec au moins un parent étranger.

Mais ces chiffres ont été dépassés de plus de 50%, selon le directeur du registre de l'état civil, Jorge Álvarez. En effet, plus de 30 000 enfants nés en 2018 ont au moins un parent étranger.

« Entre 2010 et 2017, les naissances au Chili ont diminué de 12,7%. 8,6% d'entre eux (près de 19 000) ont aujourd'hui au moins un parent étranger. L'augmentation de ces naissances entre 2010 et 2017 a été de 125% », a fait savoir Lorenzo Agar, ancien chef de l'unité de migration pour l'inclusion sociale du ministère du Développement social.

Si ces chiffres persistent, le nombre de naissances de parents étrangers seront supérieurs à celles des parents chiliens d’ici la moitié du siècle.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :