Lundi 9 Décembre, 2019

Les franchises douanières ont coûté à l'Etat 19 milliards de gourdes

Le directeur général de la douane, Romel Bell.
Photo: Ministère Communication

Le directeur général de la douane, Romel Bell. Photo: Ministère Communication

Pour l’exercice fiscal 2017-2018, l’Etat haïtien a perdu 19 milliards de gourdes en raison des droits concédés. C’est le directeur général de l’administration de la douane, Romel Bell, qui en a fait l’annonce.

Au cours d’une conférence de presse donnée au ministère de la Communication ce mardi 27 novembre 2018, monsieur Romel Bell a révélé que "de 2015 à 2108 le gouvernement haïtien a perdu environ 37 milliards de gourdes à cause des franchises douanières accordées à des organisations non-gouvernementales".

Ainsi, pour l’exercice fiscal 2015-2016, l’Etat haïtien a perdu 8 milliards de gourdes contre 10 milliards pour l’année fiscale 2016-2017. Tandis que pour la dernière année fiscale 2017-2018, le gouvernement a perdu 19 milliards de gourdes.

« Haïti a signé la convention de Vienne qui donne une franchise douanière à certaines institutions. L’administration des douanes n’y peut rien », a reconnu le DG de la douane qui souligne que plusieurs ONG sont opérationnelles en Haïti.

L’Etat haïtien a perdu une fortune à cause des droits concédés, c’est-à-dire des taxes que l’Etat haïtien devrait normalement prélever, mais à cause des franchises douanières, il a perdu ces droits. « Il revient à l’Etat haïtien de couper les privilèges dans les franchises de certaines institutions », conseille monsieur Bell.

Selon le responsable de la douane, c’est le ministère de la Planification et celui des Finances qui s’occupent d’octroyer une franchise à une institution. "La douane ne fait qu’appliquer la loi", a-t-il révélé.


Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :