Jeudi 23 May, 2019

Les USA éliminent le visa touristique de cinq ans pour les Cubains

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi l'élimination du visa touristique de cinq ans pour les Cubains. Un coup dur pour les entrepreneurs et diverses familles utilisant les visas pour visiter des parents aux États-Unis et acheter des fournitures pour leurs entreprises locales.

La durée de la validité du visa touristique pour les citoyens cubains va passer de cinq ans (plus entrées multiples), à trois mois avec entrée simple. Selon Mara Tekach, chargée d'affaire de l'ambassade américaine à La Havane, ce changement concerne les visas de type B2 et il devra entrer en vigueur lundi 18 mars. 

Cette mesure applique le principe de réciprocité, a-t-elle précisé. « Actuellement, Cuba accorde aux visiteurs américains un permis d'entrée valide pour deux mois à peine, avec une possible prolongation d'un mois », a-t-elle déclaré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. « A partir du 18 mars, les visas B2 seront accordés selon un principe de réciprocité. Ces visas concernent les visites familiales, les consultations médicales, les voyages de tourisme ou tout autre voyage de ce type. Ils seront accordés pour une durée de trois mois avec une entrée simple», a-t-elle souligné.

"Cela affecte tous les Cubains, surtout les entrepreneurs qui doivent voyager pour obtenir des produits qui n’existent pas ici," a déclaré Niuris Higueras qui importe du sel, des serviettes de toilette, des bougies et d’autres produits des États-Unis pour son restaurant Atelier, l’un des restaurants privés les plus réputés de La Havane.

Tekach a reconnu que ce changement est dû à la nécessité de parvenir à la réciprocité entre les règles de visa des États-Unis et de Cuba, qui délivre aux Américains des visas de touriste entrée unique permettant un séjour de trois mois.

Cependant, le processus de demande de visa cubain est une formalité, avec des compagnies aériennes et des agences de voyage autorisées à distribuer des visas à quiconque en fait la demande et paie 50 $ dans le cadre de l’achat d’un billet d’avion ou d’un forfait de voyage. Les Cubains doivent, eux, payer 160 $, plus le billet d’avion et les frais d’hôtel dans un tiers pays, souvent pour voir leur demande de visa rapidement rejetée.

"Invoquer la réciprocité ici est plus qu’insultant", a déclaré Michael Bustamante, un professeur adjoint d’histoire latino-américaine à l’Université internationale de Floride et un expert sur Cuba contemporain qui milite pour des relations bilatérales plus étroites. « L’annonce d’aujourd’hui sera un véritable coup dur pour de nombreux Cubains.»

Le visa américain de cinq ans permet(tait) des voyages fréquents à Miami, des voyages dans les pays d’Amérique latine comme le Mexique. Tout cela va changer. « Cela va me limiter beaucoup », dit Vanesa Pino, propriétaire de la boulangerie Sweet Details à La Havane. Elle utilise son visa de cinq ans, qui prend fin bientôt, pour se rendre une fois par mois aux États-Unis afin d’acheter des ingrédients comme le colorant alimentaire, les outils de décoration et le sucre pour le glaçage.

Loop News avec AFP

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :