Samedi 24 Octobre, 2020

Des syndicats de la santé menacent de paralyser les activités à l'HUEH

Vue de l'Hopital de l'Université d'Etat d'Haïti.

Vue de l'Hopital de l'Université d'Etat d'Haïti.

Les responsables des Syndicats des travailleurs de la santé de l’Université d’Etat d’Haïti accordent un délai de 48 heures à la ministre de la santé, Marie Greta Roy Clément, pour répondre à leurs revendications. Alisma Roseta Georges qui a parlé en tant que présidente du syndicat cite, entre autres, l’ajustement des salaires et la nomination de contractuels de l’HUEH.

« Il y a 163 travailleurs au sein de l’hôpital qui sont âgés de 58 ans ou plus qui n’ont jamais été nommés. La ministre les avait fait savoir qu’elle ne pouvait pas les nommer, mais qu’elle fournirait une compensation financière » affirme Alisma Roseta Georges. Ces travailleurs n’ont pas touché leur salaire depuis 7 mois, a-t-elle déclaré.

La ministre n’a pas non plus mentionné à combien s’élèverait cette compensation financière promise. « La ministre a déclaré qu’elle a récupéré au moins de 2 millions de gourdes de chèques zombis au ministère de la santé publique, nous espérons qu’elle fait bon usage de cet argent » poursuit la syndicaliste.

Parmi les autres revendications, Alisma Roseta Georges a parlé d’un groupe d’employés de l’hôpital qui attendent que leur salaire passe de 11,000 à 14,000 gourdes.

Sans communiquer sur les prochaines étapes de leur mouvement, les employés ont lancé un délai de 48 heures opérationnel depuis hier, 3 avril. L'année dernière les employés ont paralysé la structure sanitaire lors d’une grève de plus de 2 mois pour des raisons relatives à ces mêmes revendications.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :