Jeudi 5 Décembre, 2019

Les élections prévues en octobre 2019 risquent d’aggraver la situation

Le directeur exécutif de Jurimédia et membre du comité de pilotage de l’observatoire citoyen pour l’institutionnalisation de la démocratie Abdonel Doudou exprime ses préoccupations face à la crise actuelle qui secoue le pays. Cette crise, selon Monsieur Doudou est caractérisée entre autres  par l’insécurité, le chômage, l’inaccessibilité aux services sociaux de base. Préoccupé par cette situation, Abdonel Doudou appelle les autorités du pays à prendre des mesures drastiques pour offrir un mieux-être à la population.  

Abdonel Doudou croit également qu’il est impératif que les haïtiens de tout secteur s’assoient autour d’une table pour définir les voies à prendre pour résoudre la crise actuelle.

En ce qui est du dialogue lancé à plusieurs reprises par le président de la République Jovenel Moise, Abdonel Doudou y voit un jeu d’intérêt. Il justifie ses propos par le fait dit-il que le chef de l’Etat a toujours refusé d’ajouter son mandat au menu des discussions.

Abdonel Doudou a, par ailleurs, fait part de ses vives préoccupations face aux risques que les élections législatives et municipales prévues en octobre 2019 ne se tiennent si les conditions nécessaires ne sont pas réunies. Monsieur Dodou estime que la tenue de ces joutes passe par le vote du projet de loi organique du conseil électoral provisoire  et du projet de loi électorale, l’instauration d’un climat sécuritaire propice, l’amélioration de la situation socioéconomique de la population et l’assainissement du climat politique. Le membre du comité de pilotage de l’OCID prédit que les prochaines élections pourraient enfoncer davantage le pays dans la crise si elles sont organisées dans les conditions actuelles.

Le directeur exécutif de Jurimédia et membre de l’OCID s’est penché sur la rencontre qui eu lieu la semaine dernière entre le président américain Donald Trump et des chefs d’Etat de certains pays de la Caraïbe. Monsieur Doudou se montre très sceptique quant aux retombées pour le pays de la participation du président Jovenel Moïse à ce mini-sommet USA-Caraïbe.

Abdonel Doudou  déplore l’incapacité des autorités du pays à mieux défendre les intérêts du pays.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :