Samedi 7 Décembre, 2019

La RD exige visa aux commerçants haïtiens pour traverser la frontière

Crédit photo: HPN

Crédit photo: HPN

C’est une mesure unilatérale mise en vigueur par le gouvernement dominicain depuis le 11 juillet dernier.

« A Ouanaminthe/Dajabon (Nord-est), tôt le jeudi 13 juillet 2017, les commerçants haïtiens et les usagers de la frontière qui étaient venus effectuer des transactions comme à l’ordinaire à ce point frontalier, se sont vu refuser l’accès en territoire dominicain », a rapporté le GARR. En cause, les autorités dominicaines leur exigent un  passeport valide muni de visa dominicain. Ce qui a du coup occasionné un ralentissement des activités commerciales.

Selon l’organisme de droits humains, cette nouvelle mesure serait entrée en vigueur depuis le 11 juillet 2017. Le gouvernement dominicain l’aurait adoptée sans tenir informé son homologue haïtien.

« Les travailleurs transfrontaliers qui font le va-et-vient au quotidien en territoire voisin n’ont pas non plus été épargnés. Beaucoup d’entre eux qui voulaient traverser la frontière en dépit de cette mesure ont été brutalisés par des agents de la Police Nationale d’Haïti. Ces derniers les ont contraints de vider les lieux », a souligné le GARR.

Du moins pour le moment, seuls les ressortissantes et ressortissants haïtiens qui disposaient d’un passeport valide muni d’un visa dominicain ou d’une carte de régularisation du PNRE pouvaient traverser la frontière.

Cette nouvelle règle d’immigration pour la moins étrange arrive à un moment où le gouvernement dominicain intensifie ses activités de rapatriements de ressortissants haïtiens à la frontière. Entre 1er et 12 juillet, le GARR a dénombré 1094 migrants haïtiens reconduits au point frontalier Carisal/Elias Piña (Centre). Une nouvelle donnée qui fait augmenter les dernières statistiques de GARR, estimant à 30,486 le nombre de migrantes et migrants haïtiens qui ont été contraints de traverser la frontière haitiano-dominicaine de janvier à juin 2017.

Pour l’heure, le gouvernement haïtien n’a pas encore réagit officiellement à cette mesure. Mais le GARR prévient qu’ « est susceptible de provoquer une situation de tension à la frontière haïtiano-dominicaine » et « appelle les autorités haïtiennes à s’asseoir en toute urgence avec le gouvernement dominicain en vue de trouver une issue favorable aux deux Etats insulaires. »


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :