Samedi 31 Octobre, 2020

Les caprices du climat font augmenter la faim dans le monde

Les caprices du climat font augmenter la faim dans le monde: en 2017, pour la troisième année, le nombre de personnes en état de manque chronique de nourriture a grimpé, alors qu'il avait tendance à reculer auparavant.

Sur les 821 millions de personnes qui ont eu faim en 2017 - contre 804 millions en 2016 -, "l'Afrique est le continent le plus touché", avec près de 21% de sa population en état de sous-alimentation, a déclaré à l'AFP Dominique Burgeon, directeur des urgences et de la résilience au sein de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), lors d'un entretien téléphonique.

En Europe, deux pays ont plus faim que les autres: l'Albanie (5,5% de la population) et la Serbie (5,6%).

Sur le plan mondial, le nombre de ventres vides a retrouvé en 2017 son niveau "d'il y a dix ans", ce qui confirme "l'inversion de la tendance à la baisse" de la faim dans le monde, engagée depuis 2015.

Néanmoins, "la crise alimentaire la plus aigüe actuellement est celle d'un pays en guerre, le Yemen", où 35% de la population est sous-alimentée, a ajouté l'expert.

"De plus en plus d'éléments laissent à penser que le changement climatique a déjà des répercussions sur l'agriculture et la sécurité alimentaire" précise le rapport.

"Au cours des dix dernières années, 36% des pays qui ont connu une augmentation de la sous-alimentation, ont aussi connu une sécheresse" résume l'expert.

En premier lieu, travailler sur l'élaboration de semences à cycle court afin de produire sur des durées plus resserrées et de limiter ainsi l'exposition aux phénomènes météo imprévus.

Côté santé, l'ONU souligne un seul progrès: la proportion d'enfants souffrant de retards de croissance diminue à 22% contre 25% l'an passé, mais 151 millions d'enfants sont encore touchés: "Une génération à risque" selon M. Burgeon.

Ce sujet est d'autant plus sérieux que les personnes "victimes de sous-nutrition dans l'enfance sont ensuite plus à risque d'obésité" fait valoir M. Burgeon.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :