Mercredi 2 Décembre, 2020

Coronavirus: les "anges gardiens" haïtiens régularisés au Canada

Photo: Radio Canada

Photo: Radio Canada

Engagés en première ligne contre la Covid-19 au Canada, des professionnels de la santé haïtiens obtiennent la résidence permanente.

« Au nom du gouvernement, je tiens à vous remercier pour votre contribution dans la lutte contre la Covid-19 au Canada ». C’est en ces termes que le député de Bourassa, Emmanuel Dubourg a salué les efforts des médecins et infirmier.e.s haïtiens engagés dans la lutte contre la Covid-19 au Québec.

« Aujourd’hui, le gouvernement canadien récompense votre travail pour le peuple du Québec », a continué l'élu québécois, lui-même d’origine haïtienne. « Se menm kote avèk nou kòd lonbrik mwen te koupe », a-t-il rappelé aux demandeurs d’asile d’origine haïtienne travaillant en première ligne contre la Covid-19.

Le député a tenu son discours en créole haïtien pour se rapprocher de ses compatriotes haïtiens, qu'il a qualifié d’« anges gardiens » pour leur nombreux travaux dans la lutte contre le nouveau coronavirus, tout en leur annonçant qu'ils sont désormais résidents permanents au Canada.

« Bientôt, votre famille et vous-mêmes aurez la résidence permanente ici au canada », leur a-t-il informé dans son discours diffusé par l’agence canadienne Radio Canada Info. « Vous pourrez bientôt faire une demande de résidence permanente pour les autres membres de famille en dehors du canada », a ajouté le député.

Trois jours après cette annonce, le Haut-Commissariat des Nations Unis pour les Réfugiés (UNHCR) a félicité l’engagement du Canada à accorder la résidence permanente aux demandeurs d’asile travaillant en première ligne contre la Covid-19.

« C'est un acte de solidarité exemplaire en hommage aux efforts et au dévouement de certains des membres les plus marginalisés et les plus vulnérables de la société. C'est un rappel des contributions exceptionnelles que les réfugiés et les demandeurs d'asile apportent en retour aux communautés qui les accueillent », a déclaré Rema Jamous Imseis, représentante du HCR au Canada.

« Nous avons constaté, à travers le monde, que des réfugiés, des demandeurs d'asile et des déplacés internes ont des compétences et des ressources qui peuvent compléter les efforts de lutte et de prévention », a souligné Rema Jamous Imseis. Ils risquent leur propre vie pour aider et soigner les autres dans la lutte contre le Covid-19. De la Colombie au Bangladesh, de l'Ouganda au Canada, des histoires incroyables ont vu le jour alors que des gens se rassemblent pour lutter contre une maladie qui ne connaît pas de frontières. »

Les critères d'admissibilité pour bénéficier de la résidence permanente

  • Avoir demandé l'asile avant le 13 mars et avoir obtenu un permis de travail;
  • Avoir travaillé dans le secteur des soins de santé, dans des établissements de santé;
  • Avoir travaillé, en fonction des critères ci-dessus, au moins 120 heures entre le 13 mars et le 14 août 2020;
  • Posséder 6 mois d'expérience, en fonction des critères ci-dessus. Les candidats auront jusqu'au 31 août 2021 pour cumuler cette expérience;
  • Répondre aux critères d'admissibilité liés à la résidence permanente, en matière notamment de sécurité et de santé.

Ce n'est pas la première fois que les autorités canadiennes rendent hommage aux travailleurs de santé haïtiens contribuant dans la lutte contre la pandémie au Canada. En mai, c'est le Premier ministre en personne qui avait salué leurs efforts dans un discours partagé sur la page Facebook du député fédéral de Bourassa, Emmanuel Dubourg. Revoyez la vidéo ci-dessous.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :