Mercredi 22 Novembre, 2017

Les activités sont reprises à la Direction de l’Immigration

Crédit photo : Vant bèf

Crédit photo : Vant bèf

Une semaine après l’intervention de la DCPJ au local de la Direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE), mettant hors d’état de nuire certains individus, parmi lesquels une employée, accusés de fraudeurs, le Directeur Général du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales M Fednel Monchery, ce mardi, dans un point de presse, ordonne aux employés (grévistes) de reprendre sans délai leur fonctions au sein de la dite institution.

L’arrestation d’une employée de la Direction de l’Immigration et de l'émigration (DIE), Marie Violette Bijoux a provoqué récemment la colère de nombreux autres employés de l’institution. En signe de solidarité, ces derniers ont observé deux journées de grève, en attendant que leur consœur soit libérée. Une situation qui a paralysé le fonctionnement de la DIE, n’ayant pas pu desservir les membres de la population venant réclamer leur passeport. 

En effet, informe de la situation, le directeur général du ministère de l'Intérieur, Fednel Monchéry, est intervenu dans l'affaire, lors de son intervention, il a demandé à tous les employés de reprendre immédiatement leurs activités. « Ce cas ne relève pas de la DIE mais de la justice », a rappelé le directeur général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales aux employés. « Nous allons faire tout ce qui est doit être fait de façon légale, pour que vous ne continuiez pas à pénaliser les contribuables qui viennent chercher leur passeport », a promis M. Monchéry.

Toutefois, en réponse à sa demande, les employés concernés auraient déjà repris fonctions ce mercredi 17 mai 2017, à la Direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE). « Reprise des activités ce mercredi à la Direction Centrale de l’Immigration et de l’Emigration à Lalue », peut-on lire sur le compte Twitter du Ministère de  l’Intérieur.

Par Ralph Tedy Erol