Samedi 23 Juin, 2018

Les 2 employés de l’OAVCT arrêtés lors des manifestations libérés

Les deux employés de l’office d’assurance de véhicules contre tiers (OAVCT), écroués au pénitencier national depuis le 27 Avril dernier, ont été libérés, dans  l’après-midi du mardi  22 mai 2018.

Junior Jean-Baptiste et Jean Cadet Philistin ont bénéficié d’une main levée d’écrou à la suite d’une action en Habeas corpus intentée par leur avocat, d’après ce qu’a fait savoir la directrice exécutive de la « Fondation Je klere », Marie Yolaine Gilles.

Jean Cadet Philistin se réjouit de sa relaxation et de celle de son collègue, estimant que leur arrestation était illégale. Ils remercient tous deux  la Fondation Je Klere  pour son  accompagnement, la presse et leurs collègues de l’OAVCT qui  les ont soutenus.

Par ailleurs, Junior Jean-Baptiste et Jean Cadet Philistin appellent la justice haïtienne à plancher sur les causes des milliers de prisonniers qui croupissent dans les cellules du plus grand centre carcéral du pays sans être jugés.

« Nous avons vu des milliers de prisonniers qui ont vécu au pénitencier pendant plusieurs années. Ils n’ont bénéficié d’aucun  jugement. C’est une chance pour nous de nous tirer de cet enfer. Les autorités judiciaires doivent statuer sur la situation de ces détenus désespérés », interpellent Jean Cadet Philistin et Jean Cadet Philistin.

Malgré ces libérations, le porte-parole du syndicat des employés de l’OAVCT, Jean Roody Saint-Juste a promis, de son coté, de poursuivre la mobilisation jusqu’à la révocation des membres de la commission de restructuration de l’Institution. Ils projettent  d’organiser des  mouvements de protestation dans  les prochains jours pour dénoncer  toute  velléité  de  privatiser l’OAVCT.

Rappelons que le mouvement des employés de l’OAVCT est à sa 8ème semaine. Ces derniers ne jurent que par le départ, à la tête de  l’institution, de la commission technique de restructuration.