Jeudi 23 Janvier, 2020

Aucune balle depuis plus d'une semaine, l’ère de la paix à Martissant?

European Commission/PARAK / 2017

European Commission/PARAK / 2017

Depuis plus d’une semaine, les balles ne retentissent pas dans les quartiers populaires de Martissant. S’agit-il d’une trêve ou d’une résolution au problème d’insécurité dans ces zones de non-droits ? En tout cas, le député de la 3ème circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, se réjouit de l’amélioration de la situation sécuritaire de ces deux dernières semaines à Martissant et ses quartiers limitrophes. C’est le résultat des efforts déployés par les groupes organisés de ces quartiers en vue de freiner la violence et les conflits armés qui empoisonnent la vie de ces communautés, déclare le député Bélizaire.

Pour le parlementaire Lavalas, le problème de l’insécurité dans sa circonscription est à 95% social. Aussi, exhorte-il les autorités compétentes à y entreprendre des actions conséquentes en vue d’améliorer les conditions de vie des habitants. Il invite également le secteur privé des affaires à investir à Martissant et les quartiers avoisinantes.

Parallèlement, plusieurs jeunes issus du quartier de Fontamara se sont lancés dans une campagne à travers des activités musicales et sportives en vue de contribuer à instaurer un climat de paix dans la 3e circonscription de Port-au-Prince. Selon l’un des initiateurs, Carl Henry Louis dont le nom d’artiste est « 7 secondes » et qui vient de produire une chanson dans cette optique, les gangs armés seraient prêts à faire la paix. 

Depuis plusieurs mois, les habitants de Martissant et des zones avoisinantes ont vécu l’horreur. Des bandits s’entretuent et sèment la terreur dans ces quartiers. La police, après maintes dispositions annoncées pour le rétablissement de la paix, a échoué. Ce qui a contribué au maintien, d’une part, le règne des malfrats, selon plus d’un.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :