Lundi 24 Septembre, 2018

L’éjaculation réduit les risques de cancer de la prostate

Phoro: maliactu.net

Phoro: maliactu.net

Selon une étude publiée dans European Urology, par des spécialistes américains, les risques de cancer de la prostate sont très réduits pour un homme éjaculant plus de 21 fois mensuellement.

Si certains hommes se sont habitués d’une façon ou d’une autre à jouir fréquemment, ce n’est pas un mal. Le système de santé britannique encourage ces derniers à le faire plus souvent, soit 21 fois par mois.  En effet, selon une étude, 4000 hommes sur 31925 suivis pendant une période de 18 ans, sont atteints du cancer de la prostate.

Selon François Desgrandchamps, les résultats de cette étude montrent que plus on éjacule fréquemment par mois, moins on a de risque de développer un cancer de la prostate, avec un seuil qui se situe aux alentours de 20 éjaculations par mois. « Si on éjacule plus de 20 fois par mois, on a une réduction du risque de cancer de la prostate d'environ un tiers », enseigne le chirurgien urologue.

A en croire le docteur, éjaculer souvent permet d'évacuer très régulièrement le liquide prostatique dont les substances peuvent être toxiques, cancérigènes, de diminuer le temps de contact avec les cellules et de réduire le risque de cancer de la prostate. Peu importe la nature de l’acte, soit par masturbation ou acte sexuel, à partir de la treizième éjaculation du mois, le risque commence à être réduit.


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk