Lundi 16 Septembre, 2019

Leger tremblement de terre enregistré mardi à Carrefour

Carte géographique d'Haiti et de la République Dominicaine.

Carte géographique d'Haiti et de la République Dominicaine.

Les tremblements de terre sont par nature imprévisibles mais la menace qui pèse sur Haïti est évidente. L’Unité Technique de Sismologie (UTS) qui scrute attentivement les activités des failles sismiques informe qu’un léger a été enregistré ce mardi 9 janvier 2018 à 13h46 et 49 secondes (heure locale). De magnitude 3.19 sur l’échelle de Richter, son épicentre a été localisé à environ 15km au Sud de Carrefour, 16km au Sud-Ouest de Fermathe et 18km au Sud-Ouest de Port-au-Prince, à une profondeur de 17 km.

Dans ces conditions, la secousse a été largement ressentie dans la région métropolitaine de Port-au-Prince même les habitants s’en préoccupent moins. Toutefois, aucun dégât n’a été signalé par les autorités locales.

En l’espace de 48 heures, le sol d’Haïti a tremblé deux fois cette semaine. Le premier séisme, de 4,5 sur l’échelle de Richter est survenu lundi 8 janvier dernier à 100 km au sud de la ville des Cayes.

Selon les explications du géologue Claude Prépetit rapportées par radio One, si la magnitude était supérieure à 6,5, ce séisme pourrait provoquer un tsunami, précisant que cette faille, dans la mer, n’était pas encore cartographiée.

« L’activité sismique doit nous rappeler que nous vivons dans un environnement où les failles sont actives et qu’il peut y avoir un gros tremblement à n’importe quel moment » souligne M. Prépetit  qui regrette toutefois fois que « nous n’a[yons] malheureusement pas encore décidé de prendre des décisions drastiques au niveau du bâti et de l’éducation pour réduire réellement la vulnérabilité ».

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :