Samedi 14 Décembre, 2019

Le rapport d'autopsie de Toussaint Louverture entre au MUPANAH

Le Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) a accueilli en août de nouveaux objets dans sa collection, dont le rapport d'autopsie du célèbre Toussaint Louverture. Emmelie Prophète, directrice a.i. de l'institution, s'est empressée d'annoncer la nouvelle et invite les visiteurs à venir découvrir les nouvelles pièces exposées au MUPANAH.

En termes de collectes, les derniers 24 mois ont été fructueux pour le Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), vieux de 36 ans. Robe royale, vase daté de l'âge amérindien, des écharpes d'anciens présidents haïtiens entre autres ont rejoint la longue collection de l'institution chargée de conserver, protéger et valoriser le patrimoine historique et culturel du pays.

"Nous recevons de temps en temps des objets à caractère historique ayant appartenu à des présidents, des ministres ou autres", nous a dit Emmelie Prophète lors d'une entrevue téléphonique. Pour les derniers mois, les écharpes des anciens présidents Joseph Michel Martelly, Jocelerme Privert, René Préval et Jean Bertrand Aristide ont été reçus au musée, d'après elle.

Mais parmi le lot d'éléments récemment collectés, figure également le rapport d'autopsie de Toussaint Louverture, né en 1743 à Saint Domingue et mort en isolement le 7 avril 1803 au fort de Joux, en France. Le document est désormais exposé dans l'enceinte du MUPANAH, a annoncé Prophète qui invite les visiteurs à venir en prendre connaissance. Elle signale par ailleurs que le rapport d'autopsie leur a été remis grâce à l'aide d'une université étrangère qui l'a acheté lors d'une vente aux enchères.

 

"Il s'agit d'une pièce historique extraordinaire", souligne-t-elle. 

La responsable, durant un cour entretien téléphonique avec la rédaction, en a également profité pour annoncer l'entrée dans le musée d'autres pièces. Il s'agit par exemple d'une robe provenant de la cour royale sous le règne d'Henri Christophe. Un ancien vase datant de l'âge amérindien, "avant la découverte d'Haïti" ainsi que des lettres de l'ancien chef d'Etat Tiresias Simon Sam adressées à des ministres de son époque ont rejoint les vitrines du musée de la capitale.

Parallèlement, la médaille gagnée aux Jeux de la Francophonie en 2013, par le jeune chanteur engagé haïtien Jean Jean Roosevelt, la raquette utilisée et les chaussures portées par Naomi Osaka lors de sa participation au US Open en 2018 font également partie des nouveaux objets enregistrés dans la collection du MUPANAH. Rappelons qu'Osaka avait remis cette raquette au président Jovenel Moïse lors d'une visite en novembre 2018.

 

Pour finir, Emmelie Prophète appelle la population à contribuer comme elle peut au renforcement de l'institution qu'elle représente. Chacun peut apporter au MUPANAH un objet revêtant une importance symbolique pour la nation haïtienne. D'anciennes correspondances, des vêtements ou tout autre objet sera bienvenu, dit-elle.

En ce qui concerne les pièces ayant subi des dommages lors du tremblement de terre de janvier 2010, elles ont toutes été réparées, a-t-elle fait savoir.

Raoul Junior Lorfils

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :