Samedi 28 Mars, 2020

Le prix Nobel de physique à trois pionniers des lasers

Les portraits des trois lauréats du prix Nobel de physique dévoilés le 2 octobre 2018 à Stockholm. TT News Agency / AFP

Les portraits des trois lauréats du prix Nobel de physique dévoilés le 2 octobre 2018 à Stockholm. TT News Agency / AFP

Un Français, le doyen des lauréats et la première physicienne en plus d'un demi-siècle : le prix Nobel de physique a été attribué mardi à trois pionniers des lasers qui ont permis de mettre au point des outils de haute précision utilisés dans l'industrie et la médecine.

Leurs découvertes ont "révolutionné" la physique des lasers, devenus "des instruments de précision avancée qui ouvrent des champs inexplorés de recherche et une multitude d'applications industrielles et médicales", a expliqué l'Académie royale des sciences à Stockholm.

En 1987, il parvient à piéger ainsi, sans les endommager et en conservant un milieu stérile, des bactéries vivantes : les pinces sont depuis couramment utilisées dans les laboratoires pour étudier les micro-organismes, mais également dans les technologies de pointe pour le contrôle de micro-pompes ou de micromoteurs.

Outre leur contribution à la physique du vide ou des trous noirs, les travaux des deux scientifiques ont permis d'opérer des millions de personnes souffrant de myopie ou de cataracte.

"Je pensais qu'il aurait été plus facile d'honorer les femmes physiciennes, nous en sommes là aujourd'hui et j'espère qu'avec le temps, les choses iront plus vite", a-t-elle réagi.

L'Académie royale des sciences estime que le petit nombre des femmes au palmarès des prix scientifiques est d'abord dû au fait que les laboratoires leur ont été longtemps fermés.

- Lumière extrême -

Père du concept de "Lumière extrême", il a été à l'origine de la création de l'Institut de Lumière Extrême (ILE) et du laser civil Apollon de Paris-Saclay (Essonne), qui devrait fournir cinq pétawatts, soit 1/35e de la puissance solaire reçue par la Terre. A terme, il devrait doubler sa puissance.

Les chercheurs espèrent à l'avenir des applications multiples, notamment en matière de traitement des déchets nucléaires (en réduisant leur durée de radioactivité), pour l'imagerie médicale, le traitement des tumeurs ou le nettoyage de l'espace encombré par les débris.

Suivront la chimie mercredi et l'économie lundi 8 octobre. Le nom du lauréat du Nobel de la paix sera dévoilé vendredi à Oslo.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :