Vendredi 20 Septembre, 2019

Le président Moïse déplore la mort du journaliste Rospide Pétion

Le président Jovenel Moise déplorant la mort du journaliste de RSF.

Le président Jovenel Moise déplorant la mort du journaliste de RSF.

12h 21, le président Jovenel Moïse, dans un message publié sur son compte Twitter, déplore l’assassinat du journaliste de la Radio Sans Fin (RSF), Pétion Rospide, ce mardi 11 juin 2019 et présente ses sympathies à la famille du défunt et à ses anciens collaborateurs.

Silencieux depuis avant l’annonce de la marche pour exiger son départ et la tenue du procès Petrocaribe, le président Jovenel Moïse sort enfin de son mutisme. Pas pour l’adresse à la nation qu’il devrait faire hier, mais plutôt pour condamner la mort par balles d’un journaliste et co-propriétaire de la Radio Sans Fins (RSF), tué dans la soirée du lundi 10 juin, près du théâtre national.

En effet, selon le président de la République, « l’assassinat du journaliste Rospide Pétion de RSF est un acte odieux". Le chef de l’Etat dit "condamner avec véhémence ce crime crapuleux qui endeuille, une fois de plus, la presse haïtienne". 

« J’en profite pour transmettre mes condoléances émues à la famille du défunt et à ses anciens collaborateurs », a-t-il conclu.

La publication du rapport final de la Cour des comptes sur la gestion des fonds Petrocaribe a donné naissance le 9 juin, à une série de manifestations tenues à Port-au-Prince et dans d’autres villes du pays pour réclamer la démission du président, lui aussi indexé par les juges de la Cour. Les protestataires exigent que l’homme du PHTK se mette à la disposition de la justice pour le procès Petrocaribe.

Attendu dans la soirée du 10 juin pour une adresse à la nation, le président avait décidé, selon des sources proches du Palais, de se rétracter à la dernière minute. Il y a de forte chance qu’il parle aujourd’hui.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :