Jeudi 12 Décembre, 2019

Le PM Jack Guy Lafontant ne vit pas en Haïti, selon ce sénateur

Antonio Cheramy, sénateur du département de l'Ouest. / Photo: Facebook

Antonio Cheramy, sénateur du département de l'Ouest. / Photo: Facebook

« Je suis en mesure de dire qu’actuellement Haïti est un pays sécuritaire […] ». Ces propos émanent du Premier ministre haïtien, Jack Guy Lafontant jeudi 12 avril dernier, par-devant la commission de Justice et Sécurité publique du Sénat. Le chef du gouvernement, également Président du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN) a donc nié la situation d’insécurité dans le pays « scandée dans les médias, particulièrement à travers les réseaux sociaux ».

Cette sortie « étonnante » du Premier ministre ne laisse pas le Sénateur Antonio Cheramy indifférent. Ironiquement, l’élu du département de l’Ouest considère que le chef du gouvernement ne vit pas en Haïti s’il peut émettre un tel commentaire. Selon lui, la déclaration du Premier ministre Jack Guy Lafontant traduit un manque de respect envers la population.

« Au moment où je vous parle, des mères et pères de familles sont en train de fuir certaines zones à cause de l’insécurité. Plusieurs cas d’assassinats sont enregistrés, des journalistes en sont victimes […] », dit-il au micro de la presse. 

« J’ai pensé qu’en rencontrant le Premier ministre aujourd’hui [avec le CSPN, NDLR], nous serions en mesure de voir par quel moyen nous pourrions résoudre ces problèmes », regrette le sénateur qui évoque, de plus, le fait qu’il n’y a jamais eu un véritable contrôle sur la circulation des armes dans le pays.

Chéramy pense que le Premier ministre ignore ce que la population des zones « défavorisées » vit au quotidien. Jack Guy Lafontant commet une erreur grave en se basant exclusivement sur les périodes de carnaval et de rara pour clamer qu’Haïti est un pays sécuritaire, argumente-t-il.

Dans la foulée, Antonio Cheramy présume que les tensions qui règnent ces derniers jours dans certaines zones de la capitale sont une façon détournée pour masquer divers autres problèmes du pays qui méritent d’être questionnés, notamment le dossier PetroCaribe.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :