Jeudi 21 Juin, 2018

Le premier « Health Hackathon » réalisé en Haïti

Le 10 Novembre 2017, dans l’amphithéâtre de la faculté de médecine et de pharmacie de l’Université d’Etat d’Haïti (FMP-UEH), s’est tenu le premier Hackathon dans le domaine de la santé en Haïti, sous le thème: « Prise en charge psycho-sociale des femmes enceintes dans le système de santé Haïtien: Quelles perspectives dans cinq (5) ans ? »

130 étudiants et professionnels d’Haïti et des Etats-Unis d’Amérique, représentant plusieurs organisations et universités du pays (la faculté de médecine et de pharmacie /école de biologie médicale, faculté des sciences Humaines, faculté d'Ethnologie, faculté des sciences, Centre de Techniques de Planification et d’Economie Appliquée (CTPEA), tous en provenance de l’UEH ; les facultés des sciences de la santé de l’Université de la Fondation Dr Aristide, de l’Université Notre Dame d’Haïti, de l’Université Lumière, de l’Université Quisqueya et le Bon Samaritain School of nursing) se sont réunis en équipe pour réfléchir à partir du thème et proposer des solutions. 

Etant conscient que la majeure partie des décès maternels peuvent être évités selon l’OMS mais qu’en Haïti on en est à 630 pour 100 000 naissances vivantes selon EMMUS IV, le taux le plus élevé dans la Caraïbe, SMAH a décidé de faire de ce problème un défi en réalisant le Hackathon. 

Le Health Hackathon est une activité qui a poussé les participants à travailler en équipe pour émettre des solutions innovantes capables de changer la situation actuelle, dans un temps bien défini. Les participants ont été soumis au défi de faire une proposition de projet innovant en 240 minutes, et seulement 5 minutes pour convaincre les membres du Jury que ce projet était la meilleure proposition. Les équipes ont toutes fait un bon travail mais la meilleure proposition de projet a été : « Kreyol pale kreyol konprann », un projet visant à réaliser un dictionnaire médical intelligent et multi-optionnel à partir des différents dialectes locaux, à l’intention des professionnels de santé visant l’amélioration de la communication femmes enceintes/soignants. Les planifications pour l’implémentation du projet sont déjà en cours.

Une telle activité a dû attendre un groupe de jeunes motivés pour voir le jour, mobilisant les ressources nécessaires avec le support de diverses institutions et  la collaboration des mentors et des remarquables membres du jury comme : Dr Michelle Morse, co-fondatrice de EqualHealth et professeur à Harvard University School of Medicine - John K. Justafort, Psycho sexologue - Dr Fernet Léandre, Directeur exécutif de zanmi lasante/PIH en Haïti- Dr Chantal Sauveur Datus, Directeur Médical de la Maternité Isaie Jeanty- Dr Milien Christophe Chef de service Ob-gyn à l’Hôpital Universitaire de Mirebalais - Carlo Louis-Charles, Travailleur social, Country director  EqualHealth. Une coopération qui facilitera l’implémentation du projet gagnant et l’utilisation des autres propositions de projet comme des outils de changement dans le système de santé en Haïti.

L'activité a été réalisée par l'Association Haïtienne des Étudiants en Médecine Sociale (SMAH) qui est une association d’étudiants et de professionnels dans le domaine des sciences de la santé faisant la promotion de la médecine sociale (une nouvelle approche de la médecine qui tient compte des facteurs socio-économiques et culturels ayant un impact sur la santé ), en partenariat avec EqualHealth qui a assuré son financement, Social Medicine Consortium, la Faculté de Médecine et  de Pharmacie/UEH et Civic Hire.

Alence Théroné
Étudiant en Médecine