Mardi 15 Octobre, 2019

Le PHTK interpellé par la paralysie du pouvoir de Jovenel Moïse

Jovenel Moïse/ AFP

Jovenel Moïse/ AFP

Le PHTK, parti du président de la République Jovenel Moïse, exprime son inquiétude par rapport à la crise sociopolitique que traverse le pays depuis plusieurs mois. 

Le Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) se dit interpellé par le constat d’une double incapacité du président Jovenel Moïse, six mois après le renvoi du Premier ministre Jean-Henry Céant, à former un nouveau gouvernement légitime et respecter les échéances constitutionnelles liées au renouvellement du personnel politique à travers des élections crédibles faisant notamment référence à la non tenue des élections pour renouveler la chambre des députés et un tiers du sénat.

Dans une note rendue publique en date du 16 septembre 2019, le PHTK déplore que les négociations pour dégager une majorité politique dans les deux chambres soient menées en dehors des appareils des partis, par interaction directe avec les élus. Le PHTK regrette que les partis les plus représentés au Parlement dont lui, n’aient jamais  pu exercer  un contrôle politique sur les chambres et accessoirement sur leurs parlementaires « noyés » dans des « blocs parlementaires» circonstanciels.

Dans cette note paraphée par Sainphor Liné Balthazar, le PHTK déplore les incidents survenus qui se sont produits au Sénat de la République le 11 septembre dernier lors de la séance qui était programmée pour la ratification de l’énonce de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel.

Le Parti haïtien Tèt kale dit condamner le dysfonctionnement du système démocratique qui alimente, dit-il, la mauvaise gouvernance et l’instabilité politique. Il exhorte les acteurs politiques à créer des conditions favorables notamment au dialogue afin de conjurer les maux endémiques qui rongent le pays.

Depuis plusieurs semaines, une pénurie de carburant est constatée à travers le pays, amenant les citoyens notamment les chauffeurs du transport public, à protester. Ce 20 septembre, marquant l'anniversaire de Jean Jacques Dessalines, fondateur de la nation, une journée de mobilisation antigouvernementale a eu lieu suite à l'appel de l'opposition qui continue de réclamer le départ du chef de l'Etat.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :