Jeudi 14 Novembre, 2019

Le parquet toujours paralysé, les avocats réclament la tête d’Ocnam

Le parquet toujours paralysé, les avocats réclament la tête d’Ocnam

Le parquet toujours paralysé, les avocats réclament la tête d’Ocnam

Au palais de justice, les activités sont toujours paralysées depuis la grève lancée par les avocats le 11 octobre dernier. Résultats : les justiciables paient les pots cassés. Ce mercredi encore, il était difficile, voire impossible pour les citoyens en quête de service au niveau du palais de justice d’en bénéficier.

Au niveau des locaux de la Cour d’appel en passant par ceux du parquet pour arriver au cabinet d’instruction, le constat est le même : les avocats n’ont assisté aucun client. Les hommes de la basoche continuent d’exiger l’arrestation des policiers accusés d’avoir frappé deux avocats et le greffier du tribunal, ainsi que la démission du chef du parquet Ocnam Clamé Daméus.

« Ocnam ne doit pas attendre que nous l’écartions. Intelligemment, il doit démissionner », articule un avocat. Pour justifier leurs mécontentements, les avocats se servent des chaises de bureau comme barricades pour bloquer l’entrée à l’office principal du bureau du commissaire.

Rappelons que cette décision du Barreau d’éjecter le commissaire du gouvernement est venue suite à une altercation entre le commissaire divisionnaire, Berson Soljour et le greffier en chef du parquet de Port-au-Prince, Wilbert Rhau et deux autres avocats qui se disent victimes de brutalités policières.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :