Samedi 24 Octobre, 2020

Le Parlement a imposé 50% du cabinet de Fritz W Michel, révèle Larèche

Les députés en plein débats autour de la proposition de loi organisant le Transfert de la Gestion des systèmes d’irrigation aux associations d’irrigants régulièrement constituées/ Crédit: Chambre des députés

Les députés en plein débats autour de la proposition de loi organisant le Transfert de la Gestion des systèmes d’irrigation aux associations d’irrigants régulièrement constituées/ Crédit: Chambre des députés

« Sur les 18 ministres composant le nouveau cabinet ministériel, le Parlement dispose à lui seul de 9 d’entre eux ». C’est ce qu’a révélé le sénateur Ronald Larèche, quelques heures après le récent remaniement effectué au sein du gouvernement de Fritz William Michel. Ces 9 postes sont ainsi répartis : 3 pour le Sénat de la République et 6 pour la Chambre des députés.

Le sénateur Ronald Larèche l’a dit sans ambages, sans langue de bois. « Le pouvoir législatif à travers ses deux branches, a proposé neuf (9) des 18 personnalités composant la nouvelle équipe gouvernementale ». A en croire l’élu du Nord-est, le Sénat de la République contrôle les ministères de l’Education Nationale et de la Formation Professionnel, du Tourisme et de la Santé publique.

« Quant à la Chambre basse, elle dispose à elle seule de six (6) ministères », informe le parlementaire. Cependant, Larèche n’était pas en mesure de dire avec exactitude le nom de ces ministères obtenus par les députés. Quels sont les blocs politiques qui ont désigné ces personnalités ? Ces sénateurs sont-ils proches ou anti-gouvernementaux ? Des questions auxquelles le parlementaire n'avaient pas pu ou voulu encore répondre.

« Je ne fais pas partie de ceux qui négocient des postes ministériels. Donc, je n’ai pas proposé ou imposé de noms comme ministre ou directeur général », a précisé Ronald Larèche. Pour le parlementaire du parti VERITE, cette démarche, ancrée désormais dans la pratique de la politique haïtienne, est tout à fait « déloyale ».

« Comment peut-on contrôler un gouvernement, lorsqu’on est partie prenante de ce même gouvernement », s’interroge perplexe l’élu du Nord-est. Ronald Larèche attend deux pieds fermes le Premier ministre Fritz William Michel et son gouvernement qui, dit-il, doivent le convaincre à voter en faveur de sa politique générale.

Plus d’un mois après sa nomination, le PM nommé Fritz William Michel et son cabinet attendent encore la tenue d’une séance de ratification. Ce jeudi 29 août, cinq (5) nouvelles têtes ont fait leur entrée au sein de l’équipe, moins de 48 heures après la démission de Marjorie Alexandre Brunache et Pradel Henriquez, respectivement au poste de Ministre des affaires étrangères et de la culture et de la communication.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :