Mercredi 11 Décembre, 2019

Le nouvel édifice du Parlement haïtien coûtera 89 millions de dollars

Photo illustrant des sénateurs aux parlement Haïtien

Photo illustrant des sénateurs aux parlement Haïtien

Le Parlement haïtien compte s’offrir un bâtiment moderne sur son ancien site dévasté par le tremblement de terre du 12 janvier 2010. D’après le directeur de l'UCLBP, ce nouveau bâtiment coûtera 89 millions de dollars américains et sera financé par le trésor public et le Fonds Monétaire Internationale (FMI).

Le Parlement haïtien prévoit de s'offrir d’ici peu de nouveaux locaux, construits dans un format d’un méga bâtiment d’environ 40 000 mètres carrés, soit 39,147.63 m2. Dans son plan de construction, il est prévu, sur une durée de 36 mois, la construction de 4 bâtiments (A, B, C et D) au sein du palais législatif, d’après ce qu'a communiqué M. Clément Bélizaire à notre rédaction, à travers une fiche technique.

La construction des deux chambres sera effectuée dans le bâtiment B sur une hauteur de 7 étages, d’après cette fiche communiquée par le directeur de l’Unité de construction et de logement des bâtiments publics, UCLBP, Clément Bélizaire. 

La Chambre des députés, toujours selon le document, sera dotée de 151 bureaux d’une surface moyenne de 20 mètres carrés, des bureaux administratifs et de soutien et cinq salles de réunion. Le Sénat aura pour sa part 37 bureaux d’une surface moyenne de 20 mètres carrés, trois salles de réunion et des bureaux administratifs et de soutien avec des salons inclus.

Les hémicycles, les salles de réunion et les bureaux administratifs et de soutien seront logés dans les étages 2 et 3 du bâtiment A, dans une superficie de 6,145.48 m2. Le parking des sénateurs devra se situer au bâtiment A et comportera 60 places.

Dans ce même bâtiment, il y aura également des espaces de supports aux amphithéâtres (salon, toilettes, espace pour des huis clos, salle technique, etc.), des dépôts (alimentaire, technique et entretien). Le parking des députés sera logé dans le bâtiment C avec  287 places ».

Le bâtiment D sera réservé aux salles d’accueil, de contrôle, aux salons VIP, aux bibliothèques et musée, aux salles de conférence et de presse, aux services de support et locaux techniques, etc.

Le document mentionne aussi que le palais législatif sera très opérationnel et offrira ainsi un cadre agréable pour tous ses utilisateurs. Le fonds pour sa construction proviendrait d’une combinaison entre le Trésor public et les ressources issues de l’annulation de la dette.

La firme Hongyuan, qui a remporté l’appel d’offres, pour l’exécution de ces travaux, œuvre en Haïti depuis 2007. Par ailleurs, le contrat de supervision a été remporté par la firme BETA INGÉNIEURS CONSEILS. Les firmes ESC CONSEILS, GROUPE TRAME et BEJV ont été également invitées à soumissionner leurs offres pour ce bâtiment qui sera le plus imposant de toute la République.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :