Lundi 17 Juin, 2019

Le nom d’un des Haïtiens accusés de meurtre en RD révélé

 Le directeur de la police nationale, le général de division Ney Aldrin Bautista Almonte.

Le directeur de la police nationale, le général de division Ney Aldrin Bautista Almonte.

La Police dominicaine a révélé le nom d’un des présumés assassins de l’agriculteur Juan de Dios Castro lynché dans sa ferme, le 25 avril dernier dans la province d’Azua. Il s’agit d’Igol Gonell, actuellement en fuite et qui serait bien avant dans le viseur de la Justice dominicaine.

C’est le DG de la police dominicaine Ney Aldrin Bautista Almonte qui a fait les déclarations. Il a indiqué que la police se livre activement à la poursuite du fugitif afin de l’amener devant la Justice.

Selon Listin Diario, Juan de Dios Castro a été pris en embuscade par trois Haïtiens dans sa ferme. L’homme qui portait un fusil et une machette a eu le temps de blesser l’un de ses assaillants qui l’aurait lynché par la suite.

Si les autorités ne trouvent pas les coupables du meurtre de leur père dans un délai de 24 heures, Ruddy et Juancito Castro Filpo, les enfants de la victime, ont averti qu’ils tueraient tous les Haïtiens de leur communauté.

Pris de panique, des Haïtiens de cette communauté ont déguerpi.

Il y a à peine un mois, les Haïtiens ont fui la province de Pedernales pour échapper aux violences des dominicains de cette région après que l’un des compatriotes de ces derniers ait été assassiné.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :