Vendredi 10 Juillet, 2020

Le MSPP condamne l’attaque perpétrée contre une ambulance à Nazon

Le ministère de la Santé publique et de la Population condamne avec véhémence une attaque perpétrée contre une ambulance du Centre Ambulancier Nationale (CAN) par des individus mal intentionnés dans la journée du lundi 30 septembre 2019. Cette ambulance était sur le point de porter secours à des victimes d’accident de la route à Canapé Vert, indique le MSPP dans une note de presse publiée, le même jour.    

Selon cette note, le fait par le personnel du CAN d’être clairement identifié n’a pas empêché les malfrats de lancer des pierres contre le véhicule et le personnel. Ils ont même menacé de bruler l’ambulance.

Le MSPP rappelle que les ambulances servent à fournir les soins pré hospitaliers d’urgence et assurent le transport des malades, des blessés, des femmes enceintes, et de toute personne dont le cas le nécessite, vers l’hôpital ou le centre de santé le plus proche et le plus techniquement approprié. En ce sens, il appelle la population à témoigner de sa solidarité tout en facilitant la libre circulation de toutes les ambulances, qu’elles soient publiques, privées, hospitalières et philanthropiques.

 

« Revendiquer est un droit, attaquer les ambulances est un crime » rappelle le ministère dans sa note de presse.

Rappelons que l’une des victimes de l’explosion, dimanche, d’une bonbonne de gaz propane aux Cayes, transportées par trois ambulances du CAN vers l’hôpital de Médecins Sans Frontières à Drouillard, est décédée lundi. Le  directeur du CAN,Dr Didier Hérold Louis avait expliqué que son décès était liée à la lenteur observée dans le transfert des patients, laquelle est due aux barrages des différents tronçons de route.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :