Dimanche 16 Décembre, 2018

PetrocaribeChallenge: A Jacmel, des challengers visitent des églises

Le mouvement Petrocaribechallenge dans les églises de Jacmel

Le mouvement Petrocaribechallenge dans les églises de Jacmel

Les revendications pour un procès sur les fonds disparus du Petrocaribe se poursuivent à travers dans plusieurs villes du pays et de l’étranger. Les initiateurs de ce mouvement à Jacmel y ont ajouté des couleurs autre dans le but de convaincre le plus grand nombre de citoyens issus de plusieurs secteurs.

Dimanche 23 septembre, protestataires ont parcouru diverses églises protestantes de la ville pour faire comprendre aux fidèles la nécessité de prendre part à ce mouvement de revendications qui dure bientôt deux mois. « Notre objectif est de faire comprendre aux fidèles qu’ils sont également concernés par ce mouvement même s’ils aspirent à la vie éternelle. Donc, ils sont des citoyens et doivent participer activement à la vie sociale », a indiqué Monchi Jean-Baptiste au micro d’une station de radio privée de la capitale.

Tout au long de leur parcours, les Petrochallengers, comme ils se font appeler, ont été remarqués avec des t-shirts affichant la question « Kot kòb Petrocaribe a ? ». « Nous préférons avoir un procès institutionnel plutôt qu’un procès populaire », a dit M. Jean-Baptiste qui renouvelle sa détermination à poursuivre cette bataille.

 

Les manifestants ont aussi rendu visite à l’élise Luthérienne de Jacmel dirigée par le maire de la ville, le pasteur Macky Kessa. Durant sa prise de paroles, l'élu a salué l'initiative et invité ses fidèles à la marche pacifique qui se prépare pour le 17 octobre.

En effet, à cette date marquant la mort la mort du héros de l'indépendance, Jean-Jacques Dessalines, un soulèvement citoyen est annoncé dans toutes les villes d'Haiti et dans certaines des pays étrangers tels que la France, le Canada, les Etats-Unis, toujours dans le but de réclamer que lumière soit faite sur les fonds Petrocaribe.     

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :