Mardi 18 Septembre, 2018

Le prophète Dorilas n'est enregistré nulle part (ministère des cultes)

Le "prophète" Mackenson Dorilas

Le "prophète" Mackenson Dorilas

Mackenson Dorilas qui se présente comme un prophète est devenu tristement célèbre depuis plus de deux semaines pour des remèdes choquants prescrits contre le virus sida à base d’aloe vera, de lait, de pâte de dentifrice, de 21 punaises de lit et de souffres d’allumettes. Après la prescription de cette étonnante recette, le chef de l’« Eglise de Dieu les envoyés  » et d’autres responsables de ministère religieux dont les pasteurs André Muscadin de ‘’Shalom’’ et Marco de l’église ‘’Evangélique Piscine de Bethesda’’ ont reçu l’invitation du ministère des cultes. L’organe régulateur des assemblées religieuses en Haïti entendait notamment s’enquérir notamment du remède de l'autoproclamé prophète.

Malheureusement, le principal concerné, a lui-même boudé la rencontre. En raison de son indisponibilité, dit-il, le « prophète » Mackenson a demandé de renvoyer la rencontre à une date ultérieure. Ce dernier devait se présenter au local du ministère avec en sa possession tous les documents qui  certifient l’autorisation l’habilitant à exercer son ministère en Haïti. Toutefois, selon toutes les recherches effectuées, le prophète n’est pas assermenté. Alors, il n’est enregistré nulle part dans les archives du ministère des cultes, a révélé Evens Souffrant, directeur général de l’institution.           

Par ailleurs, Evens Souffrant a indiqué que des responsables du ministère des cultes sont choqués par les propos et les recettes de M. Dorilas.

La rencontre de ce lundi devait permettre l’adoption des mesures idoines visant à freiner des dérives qui menacent toute la société haïtienne, selon Souffrant.

Le président de la Fédération protestante d’Haïti, le pasteur Sylvain Exantus, impute la responsabilité au ministère des cultes quant aux dérives enregistrées dans le secteur protestant en Haiti. En ce sens, il invite les responsables du ministère à faire preuve du sens de sérieux dans le cadre du traitement des dossiers des futurs pasteurs haïtiens.

Le ’’prophète’’ Mackensen Dorilas comme il veut que ses fidèles l'appellent devra comparaître au parquet du tribunal de première instance de la juridiction de la Croix-des-Bouquets, toujours en vue s’expliquer autour de l’exercice de son ministère de prophète, des conditions légales de son expertise.

Demandera-t-il un autre report ? Attendons voir !