Mardi 20 Août, 2019

Le ministère de l'Intérieur rejette la démission de Gabriel Fortuné

Photo: Facebook

Photo: Facebook

Suite à sa déclaration le 4 juin dernier, faisant état de sa démission de son poste de Maire de la ville des Cayes, Gabriel Fortuné est appelé, par les autorités compétentes, à continuer à occuper ses responsabilités. 

Dans une lettre qui lui est adressée, portant la signature du ministre de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales du gouvernement démissionnaire, Jean Marie Reynaldo Brunet, en date du 28 août 2018, le premier citoyen de la ville des Cayes est informé de la non prise en compte de sa démission.  

" Le ministre vous informe que votre démission ne peut-être acceptée. Il vous invite, par conséquent, à continuer à occuper les responsabilités qui sont les vôtres ", lit-on dans cette lettre. 

L'annonce de la démission du très atypique maire des Cayes est assez rare pour un poste électif en Haiti. Allié du régime Tet Kale, il est aussi reconnu pour avoir publiquement inciter la population cayenne à la violence, en octobre 2017 lors des manifestations contre le budget, ou encore pour avoir proféré des menaces de mort à l'encontre d'un journaliste.

Sa démission ayant été rejetée, le maire des Cayes, va-t-il regagner son poste? Va-t-il continuer à jouir des privilèges y afférents, sans travailler?

Jean Gabriel Fortuné va devoir se prononcer sur la décision du Ministère de l'Intérieur dans les prochains jours.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :