Vendredi 18 Octobre, 2019

Les dominicains exploitent-ils des pierres sur le littoral de Marigot?

Le ministère de l'Environnement Pierre Simon Georges

Le ministère de l'Environnement Pierre Simon Georges

Le ministère de l’Environnement (MDE) a fait sortir une note pour clarifier les informations qui circulaient sur les réseaux sociaux le mois dernier et qui faisaient croire que des firmes dominicaines exploiteraient anarchiquement le littoral du Sud-Est.

Les autorités ont pu constater qu’en juillet 2017, une firme haïtienne de Cayes-Jacmel dénommée AQUIMEL « a demandé et obtenu dans un premier temps à la Mairie de Marigot une autorisation d’exploitation des cailloux du littoral de cette commune ». La cargaison de cailloux exploitée a été, plus tard, transportée vers la République Dominicaine.

« Alertée par cette situation, la Direction départementale de l’Environnement du Sud-Est a écrit, en date du 19 aout 2017, à la Mairie de Marigot à travers la Délégation départementale, pour exiger l’arrêt immédiat des opérations d’exploitation », poursuit la note.

Le ministre Pierre Simon Georges a, dans une correspondance acheminée vers son homologue au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales pour demander au maire du Sud-Est d’arrêter l’exploitation.

L’information qui diffusé sur le web le 25 février dernier a suscité une vague de remous. Contacté par Loop Haïti, le maire de Marigot, Danot René, avait détaillé la situation au journal et démenti la nouvelle. Son administration avait même fait sortir une note en urgence pour tenter d’éteindre l’incendie.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :