Jeudi 18 Juillet, 2019

Le Mexique remporte une huitième fois la Gold Cup

Le milieu mexicain Jonathan dos Santos exulte après avoir inscrit l'unique but de la rencontre face aux Etats-Unis, le 7 juillet 2019 à Chicago.

Le milieu mexicain Jonathan dos Santos exulte après avoir inscrit l'unique but de la rencontre face aux Etats-Unis, le 7 juillet 2019 à Chicago.

La Gold Cup reste la chasse gardée du Mexique, qui est allé battre les Etats-Unis 1 à 0 dimanche à Chicago pour remporter la compétition une 8e fois, un record.

Les Mexicains ont laissé passer l'orage en première période avant d'accélérer et de marquer l'unique but de la rencontre par Jonathan Dos Santos à la 73e minute. Sur six finales contre les Américains dans ce championnat des nations de la zone Amérique du nord, Amérique centrale et Caraïbes (Concacaf), les Mexicains se sont imposés cinq fois !

La fête du "soccer" aurait pourtant pu être complète aux Etats-Unis si, quelques heures après le succès des dames à la Coupe du monde, en France, leurs homologues masculins avaient réussi à conserver leur titre dans la Gold Cup.

Mais les joueurs de Gregg Berhalter ont manqué leur chance en première période avant d'être peu à peu étouffés par une équipe du Mexique soutenue par de nombreux supporters dans le Soldiers Field de Chicago.

Ainsi, Jozy Altidore regrettera longtemps son duel perdu face à Guillermo Ochoa dès la 7e minute, mais l'attaquant américain, en position idéale, a manqué le cadre.

Christian Pulisic (6e, 43e) et Paul Arriola (31e) ont aussi été tout près de trouver l'ouverture, pendant que les Mexicains n'ont pas réussi à se procurer une occasion digne de ce nom, la faute notamment à une qualité de centres très aléatoire.

Après la pause, Aaron Long a encore cru ouvrir la marque de la tête sur corner, mais le ballon a été sauvé sur sa ligne par le capitaine mexicain Andres Guardado (53).

Le signal du réveil pour les joueurs de Gerardo Martino qui à partir de cet instant ont fait le siège du but de Zack Steffen. Mais ni Guardado (53), ni Rodolfo Pizarro (58) ni Raul Jimenez (63, 67), ni Jesus Gallardo (69) n'ont trouvé la faille dans un premier temps.

Avant que Dos Santos, enfin, ne débloque le score, d'un tir du gauche juste sous la barre (73).

Depuis la création de la Gold Cup en 1991, les Etats-Unis et le Mexique se sont partagé tous les titres, à l'exception de 2000 où le Canada a créé la surprise.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :