Dimanche 17 Novembre, 2019

Le MENFP dévoile son plan d’actions pour l’ouverture des classes

Le ministre de l'Education, Pierre Josué Agénor Cadet à la 54e édition des Lundis de la presse organisée, ce lundi  27 aout, par le ministère de la Communication dans le cadre d'une Semaine spéciale de conférence de presse autour de la rentrée des classes./Photo: ministère Communication

Le ministre de l'Education, Pierre Josué Agénor Cadet à la 54e édition des Lundis de la presse organisée, ce lundi 27 aout, par le ministère de la Communication dans le cadre d'une Semaine spéciale de conférence de presse autour de la rentrée des classes./Photo: ministère Communication

Paiement des arriérés de salaires des enseignants du Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (PSUGO), appui aux écoles communales et protestantes, subvention des manuels scolaires et à l’écolage, création d’une cinquantaine de centres préscolaires dans les zones défavorisées constituent, entre autres, les points forts du plan d’actions dévoilé par le ministère de l’Éducation pour l’ouverture des classes fixée au 3 septembre.

Outre le décaissement d’un montant de 895 975 200 gourdes pour payer des arriérés de salaires de professeurs pour l’année 2017-2018, la subvention des ouvrages scolaires se fera à 70%, selon ce qu’a annoncé le ministre Josué Agénor Cadet qui a déclaré, ce lundi matin aux Lundis de la presse du ministère de la Communication, que de nombreuses dispositions seront prises à l'occasion de la rentrée scolaire. 

1 837 946 d’ouvrages seront mis à la disposition des écoles publiques du pays. En ce qui a trait au paiement des frais de contribution scolaire pour les élèves du 1er  et 2e cycle dans les écoles nationales, il assure que l’État va assurer le paiement à hauteur de 400 gourdes par enfant.  2 508 écoles seront touchées grâce à un montant de 151 million 848 mille gourdes.

Les écoles communales trouveront aussi un accompagnement de l’État, a-t-il souligné. 2 millions de gourdes seront allouées à la subvention de frais d’écolage pour enfants en milieu défavorisé. En plus des 5, 000 lettres de nomination émises à des enseignants, Josué Agénor Cadet annonce que les chantiers de quatre lycées affectés par le tremblement de terre de 2010 seront lancés. Il s’agit des lycées Marie-Jeanne, du Cent Cinquantenaire, du Lycée Georges et Antoine Izméry et Lycée Daniel Fignolé.

Le titulaire du MENFP dit continuer sa bataille contre la corruption au sein de l’institution qu’il dirige et en vue d’améliorer la qualité du système éducatif.

Pour l’année scolaire 2018-2019, il annonce qu’un ensemble de projets sera mis sur pied : lancement du projet de reboisement dans les écoles qui vise à mobiliser 4 millions d’élèves pour la mise en terre de 1 000 000 d’arbres à travers le pays, création de 50 centres préscolaires dans les zones défavorisées, fabrication de 12 000 bancs qui seront distribués dans les écoles

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :