Samedi 5 Décembre, 2020

Le jeune Premier ministre appelle Jovenel Moïse au secours

Le jeune président d’Haiti Faranday Pierre-Louis et le président Jovenel Moïse.

Le jeune président d’Haiti Faranday Pierre-Louis et le président Jovenel Moïse.

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre dans les médias.  En été dernier, le jeune président d’Haïti effectuait une tournée médiatique pour la promotion d'une clinique mobile.  De passage à l’émission Matin Caraïbes de la radio Caraïbes FM vendredi 14 juillet, il aurait reçu une gifle de l’un des co-animateurs, Joseph Guyler C. Delva.

Le cas était censé être porté devant la justice et est resté sans suite. Après plus de quatre mois de silence, le Gouvernement Jeunesse d'Haïti (GJH) est revenu à la charge le 25 novembre dernier avec une correspondance adressée au président Jovenel Moïse pour lui solliciter un « appui institutionnel » afin  de « concourir au respect des droits » et « rendre justice » au jeune président Faranday Pierre-Louis.

Une démarche qui s’inscrit dans « la logique du renforcement institutionnel ». « […] le fait que le GJH a choisi de porter le dossier  par devant le Tribunal Correctionnel prouve que  les jeunes en Haïti, particulièrement ceux du Gouvernement Jeunesse, croient dans les institutions républicaines, dans une Haïti meilleure et dans la justice plus spécifiquement (où elle est accordée vraiment à qui elle est due). Les membres du GJH veulent à tout prix se soumettre aux prescrits d'un véritable État de Droit où nul n'est au-dessus de la loi », a écrit le GJH.

Et de poursuivre : « En ce sens, pour éviter tout processus d’aliénation du droit du Jeune Président, le Gouvernement Jeunesse d’Haïti vous demande humblement, étant (sic) que garant de la bonne marche des pouvoirs publics, d'appuyer les institutions concernées afin de prendre leurs responsabilités face à l'histoire et à la jeunesse haïtienne et enfin d'agir en toute impartialité sur ce dossier. »

Le GJH fait une forte revendication dans cette lettre signée par le Jeune Premier ministre Insky Pierre-Louis : « La balance doit être équilibrée afin [que] justice soit réellement rendue. »

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :