Dimanche 16 Juin, 2019

Le Japon va réhabiliter la Faculté des Sciences Humaines

Cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation et de renforcement du bâtiment de la Faculté des Sciences Humaines par le DG du BMPAD, Ignace Saint-Fleur et de l'ambassadeur du Japon, Muzuno Mitsuaki./Photo: Compte twitter BMPAD

Cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation et de renforcement du bâtiment de la Faculté des Sciences Humaines par le DG du BMPAD, Ignace Saint-Fleur et de l'ambassadeur du Japon, Muzuno Mitsuaki./Photo: Compte twitter BMPAD

La Faculté des Sciences Humaines, entité de l’Université d’État d’Haïti endommagée par le séisme du 12 janvier 2010, sera reconstruite par le Japon grâce à un financement de plus de 69 millions de gourdes, a annoncé Ignace Saint-Fleur, Directeur général du Bureau de monétisation des programmes d'aide au développement (BMPAD).

La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu, hier mercredi,  au local de la faculté en présence des étudiants, des membres du rectorat de l’Université d’État d’Haïti dont le recteur Fritz Deshommes, de l’ambassadeur du Japon accrédité en Haïti, Muzuno Mitsuaki. Les travaux de réhabilitation s’étaleront sur une période de dix mois, a fait savoir le Directeur général du BMPAD, Ignace Saint-Fleur. Ils seront financés par la coopération japonaise à hauteur de 69, 322,559.44 de gourdes, a-t-il poursuivi.

M. Saint-Fleur a remercié le peuple japonais pour sa générosité et exprimer la reconnaissance d’Haïti envers le gouvernement du Japon, pays asiatique abonné aux catastrophes naturelles. Le diplomate Muzuno Mitsuaki, tout en saluant la mémoire des victimes, a indiqué dans sa courte allocution que ce nouveau bâtiment permettra aux étudiants de suivre leur cours dans un espace adéquat. Sa reconstruction vise à renforcer les relations haïtiano-japonaises et sera conforme aux normes parasismiques. La sécurité des étudiants ainsi que des professeurs sera garantie, a affirmé M. Saint-Fleur.

La Faculté des Sciences Humaines, réputé pour ses idéaux marxistes,  a été fondée le 19 juin 1974 sous le gouvernement de Jean-Claude Duvalier. Le mois prochain, cette entité, plusieurs fois impliquée dans des luttes politiques contre la mauvaise gouvernance, la corruption qui gangrène l’appareil étatique, fêtera ses 45 années d’existence.

On y enseigne la communication sociale, le travail social, la sociologie et la psychologie. Depuis quelques années, un programme de maîtrise en développement et population est mis sur pied à l’intention des étudiants de l’UEH.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :