Mardi 18 Décembre, 2018

La PNH préoccupée par la violence dans certaines zones de la capitale

Illustration insécurité - Crédit : Loop Haiti

Illustration insécurité - Crédit : Loop Haiti

L’entrée Sud de la Capitale est encore sous l’emprise des gangs armés qui y sèment la terreur. Le vendredi 31 août encore, la zone du bicentenaire était le théâtre d’affrontements entre gangs armés. Une situation qui a paralysé le transport en commun et le commerce informel durant une bonne partie de la matinée, selon le constat du journaliste Jean Georges Blaise.

Des tirs sporadiques, un vent de panique, particulièrement Martissant et la zone du bicentenaire. Ces rafales d’armes automatiques ont été entendues en provenance des quartiers Cité de Dieu et Cité Plus. Cette situation a paralysé pendant un temps toutes les activités dans la zone, le transport en commun et le commerce informel notamment. Des citoyens qui n’ont pas pu vaquer librement à leurs occupations fustigent le laxisme des autorités concernées qui ont, disent-ils, laissé dégénérer la situation.

Cependant, les forces de l’ordre annoncent d’importantes mesures en vue de reprendre le contrôle... Le haut Etat-major de la Police Nationale d'Haïti (PNH) se dit préoccupé par cette situation de panique qui prévaut à l’entrée Sud de la Capitale.

D'importantes dispositions seront prises incessamment, s'il faut croire le porte-parole de l'institution policière. Michel-Ange Louis Jeune qui n'était pas toutefois en mesure de communiquer la nature de ces mesures.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :