Samedi 30 May, 2020

Le gouvernement saisit une cargaison de pétrole contenant de l'éthanol

Image d'une pompe en Haiti. Photo: Loop Haiti

Image d'une pompe en Haiti. Photo: Loop Haiti

Le BMPAD, le ministère de l’Intérieur, le commissaire du gouvernement Ocname Daméus et le secrétaire d‘État à la Sécurité Publique, Ronsard St-Cyr ont conjointement mené une opération au terminal de Thorland le 20 février dernier pour vérifier et interdire la commercialisation d’une cargaison de 43,000 barils de pétrole. Selon les explications de ces autorités, les analyses ont prouvé un grand pourcentage d’éthanol mélangé au pétrole. Ce qui pourrait causer des dommages aux moteurs des véhicules.

Le directeur de la BMPAD, Ignace St-Fleur, a expliqué l’origine de cette découverte en précisant que les différents distributeurs pétroliers ont refusé de faire l’acquisition du pétrole impropre entre les mains de la DINASA. « Nous sommes intervenus sur place et a exigé le rembarquement de la cargaison après vérification » a-t-il lâché au micro de Radio Caraïbe en rassurant aux consommateurs que toutes les mesures sont déjà prises pour empêcher la circulation du produit.

La décision, semble-t-il, n’a pas plu aux commerçants de la DINASA qui ont fait sortir une note annonçant une prochaine pénurie de gaz en Haïti. « Les autorités ont anticipé cette crise en commandant une nouvelle cargaison qui se commercialise déjà », a conclut Ignace St-Fleur.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, Rudolph St-Albin promet que le gouvernement s’assurera qu’il n’y ait aucune pénurie de gaz sur le territoire national. Il a cependant expliqué que les autorités n’entendent persécuter quiconque avec ces interdictions. « Nous voulons instaurer une démocratie stable dans le pays, nous devons donc faire respecter la loi » dit le ministre de l’Intérieur. Il avertit que l’Etat entamera des actions strictes contre toute initiative contraire à cette décision.

Ce sont dans les cuves 18 et 45 détenant respectivement chacune 18 000 et 25 000 barils qu’a été découvert l’éthanol.  Le commissaire du gouvernement, Me. Ocname Daméus ordonne que la DINASA rembarque le pétrole impropre jusqu’au 5 mars prochain. « Les cuves identifiées ont été posées et scellées. M. Frantz Larcot est le chargé d’émission responsable des suites prévoyant à rembarquer ce pétrole selon le commissaire du gouvernement. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :