Vendredi 19 Octobre, 2018

Le gouvernement impose de nouveaux frais aux voyageurs haïtiens

File d’attente de voyageurs à l’aéroport international Toussaint Louverture.

File d’attente de voyageurs à l’aéroport international Toussaint Louverture.

Désormais, on ne débarque pas ni ne quitte le pays sans payer. La décision est applicable depuis le 1er novembre 2017. Elle est annoncée dans une note circulaire du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) aux responsables des postes de contrôles frontaliers de la direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE).

« Le nouveau tarif des cartes de débarquement pour un étranger sera de $7 USD ou 600 gourdes à percevoir à l’entrée et de 200 gourdes à percevoir à la sortie pour un Haïtien », stipule la note cosignée par le directeur général du MICT, Fednel Monchery et le directeur de l’Immigration, Joseph Cianciulli.

Si l’information n’est diffusée qu’à partir de ce jeudi 09 novembre sur les réseaux sociaux, l’idée d’imposer cette nouvelle taxe à la rentrée et à la sortie du pays, semble-t-il, ne date pas d’hier. De l’aveu d’Albert Moléon, responsable de communications du MICT, au quotidien Le National,  « c’est une ancienne décision qui a été revue ». Elle remonte au temps de l’ancien ministre de l’Intérieur Ardouin Zéphirin sous la présidence de Martelly en septembre 2015.

Le montant et l’application de ces nouveaux tarifs sont décidés après maintes discussions entre les autorités, explique-t-il, sans préciser à quoi va servir ces nouveaux frais.