Mercredi 18 Septembre, 2019

Le gouvernement annonce l’arrivée de 500 000 barils de carburant

Le Premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin annonce un nouvel arrivage de carburant dans le pays. 500 000 barils d’essence sont attendus d’ici la semaine prochaine, lit-on dans un article du journal Le Nouvelliste.

Depuis environ un mois, Haïti connait une pénurie de produits pétroliers. Devant les stations d’essence, les lignes d’attente sont interminables. Certains membres de la population se battent pour s’approvisionner en produits pétroliers. Les 258 mille barils de pétrole qui sont arrivés dans le pays au début du mois ont été nettement insuffisants par rapport à l’ampleur de la crise.

Selon le Premier ministre démissionnaire, l’Etat haïtien avait une dette de 4.2 milliards de gourdes envers les importateurs de produits pétroliers. Une partie de cette dette, à savoir deux milliards de gourdes a été honorée. Cette avance permettra de compléter l’argent nécessaire à la commande des 500 000 barils d’essence », a fait savoir le chef du gouvernement démissionnaire avant de préciser que ce n’est pas l’Etat haïtien qui commande l’essence, rapporte le Nouvelliste.

M. Lapin affirme une nouvelle fois que l’Etat ne peut plus continuer à subventionner les produits pétroliers.

Par ailleurs, Jean Michel Lapin continue de défendre la décision du gouvernement de libéraliser le marché pétrolier. D’ailleurs, il avance que cette  décision était la meilleure à prendre, ce malgré la persistance de la rareté de carburant sur le marché national.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :