Samedi 4 Juillet, 2020

Le foot français arrête ses championnats amateurs, Kethna Louis en D1

Photo: Foot au Feminin

Photo: Foot au Feminin

"Kethna est en D1" s'est exclamé le président de la Fédération haïtienne de Football (FHF), Yves Jean Bart après l'annonce de la Fédération française de football (FFF).

En raison de la pandémie de Covid-19 qui touche présentement la France, la Fédération française de football (FFF) a annoncé jeudi l’arrêt définitif de l’ensemble de ses championnats amateurs et de jeunes.

Cette décision concerne les « Ligues (régionales), les Districts (départementaux), les championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine et de futsal, et des championnats nationaux de jeunes (féminins et masculins)», peut-on lire dans le communiqué de la FFF.

Cette mesure confirme l'accession en D1, du FF Issy-les-Moulineaux (leader du groupe A) de Batcheba Louis, avec 41 points et Le Havre AC (leader du groupe B) de l'Haïtienne Kethna Louis.

"C’est officiel. Kethna est en D1", s'est exclamé le président de la Fédération haïtienne de Football (FHF), Yves Jean Bart.

En revanche, c'est une mauvaise nouvelle pour les expatriés Nelourde Nicolas, Johanne Laporte et consorts qui évolue au Racing Club de Saint-Denis. Dernier de son groupe avec 5 petits points, le Racing Club de Saint-Denis (D2) sera malheureusement relégué au niveau régional.

« La FFF espérait une reprise des compétitions tant le rôle social du football est essentiel», mais «à la lumière des dernières annonces du président de la République, prolongeant les mesures sanitaires de confinement jusqu'au 11 mai, cette possibilité de reprise raisonnable des activités n'est plus possible», a ainsi détaillé la Fédération, qui a choisi de figer les classements en cours de saison.

Conséquence, Bastia, Sète, Saint-Brieuc et Annecy sont promus en National, sous réserve évidemment de passage réussi devant la DNCG.

Par ailleurs, Noël Le Graët n’a pas tranché sur le National 2 et la D1 féminine. « A l'heure actuelle, la possibilité de report du calendrier de ces deux compétitions à partir de juin permet en effet d'envisager une reprise. L'enjeu sportif de la fin de saison pour le National 1, avec les barrages d'accession au monde professionnel en L2, et celui de la D1 Arkema avec le principe de qualification pour les compétitions européennes de l'UEFA, participe également à cette réflexion.»

Concernant les demi-finales et la finale de la Coupe de France féminine ainsi que la finale de la Coupe de France masculine, elles «seront également prochainement reprogrammées en fonction des conditions sanitaires.»

Wilner Bossou avec AFP

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :