Mardi 15 Octobre, 2019

L'Etat accorde un appui de 100 millions HTG à des écoles religieuses

Le ministre de l'Education, Pierre Josué Agénor Cadet (a droite) et Joseph Frantz Nicolas, Directeur général du FNE./Photo: Compte Facebook du MENFP.

Le ministre de l'Education, Pierre Josué Agénor Cadet (a droite) et Joseph Frantz Nicolas, Directeur général du FNE./Photo: Compte Facebook du MENFP.

Une enveloppe de 100 millions de gourdes pour soutenir la scolarité des enfants issus de familles à faible revenu, sera accordée aux écoles presbytérales, protestantes ainsi qu’à l’église épiscopale d’Haïti, ont annoncé des responsables du Fonds National de l’Éducation (FNE) en accord avec le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP).

40 millions gourdes de ce montant seront remises aux écoles presbytérales, 40 millions de gourdes seront accordées à la Fédération des écoles protestantes d’Haïti et les 10 millions restants iront à l’Eglise épiscopale d’Haïti, toujours selon les autorités.

Cet appui apporté par le Fonds National de l’Éducation (FNE), créé en 2011 par l’administration de l’ancien président Michel Martelly, devrait permettre aux enfants d’avoir accès à une école de qualité, selon les propos des responsables du FNE, lors de la signature de ces trois (3) conventions d’appui appelés à toucher des milliers d’enfants dont les parents sont en situation économique difficile.

Plusieurs représentants de ces établissements étaient présents dont Christon Saint-Fort et Etzer Paul de la FEPH, le révérend père Frantz Casséus de l’église épiscopale, ainsi que le père Mazile Jean qui a représenté les écoles presbytérales et cosignataire de la convention.

Pour Joseph Frantz Nicolas, cette aide offerte à ces écoles religieuses en Haïti rentre en ligne droit avec la mission du FNE : prendre en charger la scolarité des enfants, construire et réhabiliter les infrastructures scolaires et assurer la formation des enseignants.

Toutefois, l’argent prélevé sur les appels internationaux et les transferts d’argent de l’étranger vers Haïti et destiné au Fonds national de l'Education continue de faire débat sur sa gestion que plus d’un qualifient d’opaque. Depuis sa création en 2011, il n’a jamais été dotée d’une loi le régularisant et d’une direction générale.

Ce n’est qu’en novembre 2018, 7 ans après, que Joseph Frantz Nicolas avait été nommé Directeur général de cette structure par arrêté présidentiel publié au numéro 193 du journal officiel Le Moniteur.

Lire : Le FNE a enfin un directeur général depuis sa création

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :