Jeudi 21 Mars, 2019

Le FMI a conclu un accord avec l'Ukraine sur un prêt de 3,9 milliards de dollars

Le FMI a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec l'Ukraine pour l'octroi d'un nouveau prêt avec un accès à une ligne de crédit de 3,9 milliards de dollars

Le FMI a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec l'Ukraine pour l'octroi d'un nouveau prêt avec un accès à une ligne de crédit de 3,9 milliards de dollars

Le FMI a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec l'Ukraine pour l'octroi d'un nouveau prêt avec un accès à une ligne de crédit de 3,9 milliards de dollars pour ce pays peinant à sortir de la crise et rongé par la corruption.

L'institution de Washington a en outre souligné son engagement "pour continuer à aider l'Ukraine à atteindre une croissance économique plus solide, durable et partagée par le plus grand nombre".

L'accord doit être approuvé par le comité de direction du FMI plus tard dans l'année une fois que les autorités à Kiev auront approuvé un budget 2019 "cohérent avec les recommandations du FMI et un accroissement des prix du chauffage et du gaz", a indiqué le FMI.

Les autorités ukrainiennes ont finalement réussi, grâce à des "efforts incroyables", à trouver un compromis avec le FMI, a commenté M. Groysman, annonçant que les prix du gaz allaient augmenter de 23,5% à partir du 1er novembre. Au départ, le FMI avait réclamé une hausse de 60%, a-t-il ajouté.

Une hausse des prix du gaz est un sujet délicat en Ukraine, où des élections présidentielle et législatives sont prévues en 2019.

Les lourdes dépenses militaires liées à la guerre entre forces de Kiev et rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine ainsi que la perte d'industries vitales situées dans les régions séparatistes ont en effet lourdement pesé sur l'économie, qui s'était contractée de près de 17% entre 2014 et 2015 avant de retrouver une croissance (2,1%) en 2017.

En 2015, l'Ukraine avait néanmoins réussi à négocier une restructuration partielle de sa dette et avait obtenu un plan d'aide de 17,5 milliards de dollars du FMI, en contrepartie de mesures de rigueur.

- Aide cruciale -

Mi-septembre, l'Union européenne avait indiqué qu'elle pourrait octroyer un milliard d'euros d'aides à condition que Kiev mette en oeuvre des mesures anti-corruption et que le FMI reprenne son financement.

En 2015, en contrepartie de son aide, le FMI avait demandé aux autorités ukrainiennes de maîtriser l'évolution du déficit public et de réduire les multiples subventions héritées de la période soviétique qui pèsent sur ses finances publiques.

Et depuis 2014, le pays a reçu 2,8 milliards d'euros d'aide de l'UE.

"Le nouvel accord va aider l'Ukraine dans ses efforts pour honorer ses obligations de remboursement de dette arrivant à maturité l'année prochaine", a-t-elle estimé, relevant que ce prêt pourrait aussi contribuer à déverrouiller l'aide internationale.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :