Vendredi 10 Juillet, 2020

Petrocaribe: NEHRO souhaite une intervention de la justice américaine

Des citoyens haïtiens continuent de demander des comptes sur l'utilisation des 3,5 millards de dollars dépensés sous les administrations Préval, Privert et Martelly./Photo: Estailove Saint-Val-Loop Haiti

Des citoyens haïtiens continuent de demander des comptes sur l'utilisation des 3,5 millards de dollars dépensés sous les administrations Préval, Privert et Martelly./Photo: Estailove Saint-Val-Loop Haiti

C’est ce que souhaite l’organisation non gouvernementale NEHRO qui a demandé dans une lettre, aux élus afro-américains identifiés au nom de Black Caucus, de porter le dossier de la dilapidation des fonds Petrocaribe devant les autorités judiciaires américaines.

Selon la New England Human Rights Organization, une organsiation américaine de défense des droits humains, ces actes de corruption constituent des infractions transnationales et qui peuvent toucher le système financier américain. Cette démarche permettrait de vérifier si ces fonds dilapidés en Haïti ont transité ou fait l’objet de transaction à des fins de blanchiment aux États-Unis, indique la NEHRO dans sa lettre en date du 27 août 2018.

Des poursuites judiciaires devraient être engagées, dit-elle, contre des anciens Premiers ministres, ministres, hauts fonctionnaires et firmes haïtiennes, dominicaines et américaines pour la dilapidation des biens de l’Etat, suivant un rapport de la Commission éthique et anti-corruption du sénat.

Les mouvements de capitaux en vue de blanchir ces fonds « pourraient avoir touché le système financier américain », pense-t-elle.

En effet, les personnes et les firmes épinglées par le rapport du sénat haïtien ont de très grands liens avec les Etats-Unis, notamment elles ont (supposément) la nationalité américaine, des comptes bancaires ou leur résidence aux États-Unis, a fait remarquer NEHRO.

Depuis deux semaines, après le lancement sur les réseaux sociaux du mouvement #PetrocaribeChallenge, de nombreux haitiens gagnent les rues pour demander à la classe politique et à la Justice haïtienne des comptes concernant l’utilisation des 3,5 milliards de dollars destinés au développement du pays.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :