Dimanche 25 Août, 2019

Haiti-Crise: Le discours de Jovenel Moise, une fausse attente ?

Le message délivré par le président de la République Jovenel Moise dans la soirée du mercredi 21 novembre après plus de 24h d’attente semble ne pas combler les attentes des acteurs de la classe politique haïtienne. L’insatisfaction est palpable. Puisque selon des hommes et femmes politiques, le chef de l’Etat, dans son oral n’a pas relaté les problèmes auxquels le pays se trouve confronté.

Pour le responsable du parti UNIR/Haïti, Clarens Renois, Jovenel Moise est passé au coté de la plaque. Il croit que le discours de Jovenel Moise ne permettra aucunement au pays de trouver une issue à la crise actuelle.

Même son de cloche du coté de la présidente du parti Fusion des sociaux démocrates. Selon Edmonde Supplice Beauzile, le premier mandataire de la nation n’a pas pris en compte les revendications populaires.

Madame Beauzile disait  s’attendre à ce que le locataire du palais du palais national mette sur la table des discussions sa démission, au cours des éventuels dialogues annoncés pour trouver résoudre le problème.

De son coté, l’ancien sénateur Jean Hector Anacacis, refuse de dire que le chef de l’Etat n’a pas mis de l’huile sur le feu. Toutefois, il juge inconsistante l’adresse à la nation du président. A titre d’exemple, il cite le fait, par Jovenel Moise, de n’avoir pas abordé la question relative à la tenue du procès Petrocaribe dans son discours.

Par ailleurs, Jean Hector Anacacis dénonce le fait que Jovenel Moise ait confié la tâche de dialoguer avec les forces de la nation au Premier ministre Jean-Henry Céant. « Si nous voulons discuter du partage du pouvoir, nous le ferons avec le chef du gouvernement. Mais, la crise politique concerne le président. La classe politique et Jovenel Moise doivent s’assoir pour trouver une solution à la crise, mais pas le chef du gouvernement, a-t-il recommandé.

De l’avis du député Jerry Tardieu, le message du président Jovenel Moïse prouve qu’il ne comprend pas la dimension des mouvements de protestation qui secouent le pays. L’élu de Pétion-Ville affirme qu’il s’attendait à ce que le chef de l’Etat aborde de préférence dans son discours les problèmes essentiels dont les causes de la grogne dans les rues pour tenter de calmer la population.

Dans son message adressé à la nation, Jovenel a affirmé avoir demandé au chef du gouvernement de dialoguer avec tous les acteurs politiques et à prendre des dispositions pour garantir la sécurité des vies et des biens de tous. Le chef de l’Etat a dit également avoir passé des instructions pour la réactivation de la commission nationale de désarmement et de réinsertion. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :