Lundi 1 Juin, 2020

Le directeur de l’OAVCT révoqué

Le directeur de l’OAVCT, Elie Blaise./Crédit photo: Le National

Le directeur de l’OAVCT, Elie Blaise./Crédit photo: Le National

Il est remplacé par une commission technique de restructuration de trois membres nommés par arrêté présidentiel.

Après moult hésitations et tergiversations, le président de la République a enfin décidé d’intervenir  dans la crise qui sévit depuis plusieurs mois à l`Office d`Assurance Véhicule Contre Tiers (OAVCT). Le directeur générale de cette boite, Elie Blaise, nommé à la tête de cette institution à la fin du mois de mars, a été limogé. Une décision qui répond aux vœux des employés qui ne cessaient de réclamer sa mise à pied.

Pour son remplacement, Jovenel Moïse nomme par arrêté présidentiel publié en date du 22 juin 2017 une commission technique de restructuration de 3 membres : Wolff Dubic, Coordonnateur, Franck Bonhomme, Coordonnateur adjoint et Goethie Varnelle Morency, membre.

Cette commission dispose d’un mandat allant de six à 12 mois. Ses travaux, dans le court terme, devraient aboutir à l’élaboration d’un plan d’urgence incluant les modalités de reprise des activités. Par ailleurs, elle a pour mission d’effectuer un diagnostic institutionnel et élaborer un plan stratégique et un plan d’affaires pour le redressement définitif de l’OAVCT.

Pour rappel, les employés de l’OAVCT ont observé un arrêt de travail depuis le lundi 22 mai 2017 pour protester contre la mauvaise gestion de l’institution. Ils ont investi plus de dix fois les rues de Port au Prince pour exiger le départ de du Directeur Général, Élie Blaise, qui, selon eux, ne manifeste aucune volonté de de diriger ladite institution de façon impartiale. Ce dernier aurait surtout été accusé de corruption, n’ayant pas cessé de faire des manœuvres pour favoriser la privatisation de l'Office d'Assurance Véhicules Contre Tiers.

Pour tenter de calmer la situation, la Primature a annoncé jeudi 1 juin dernier la formation d’une délégation chargée « de recueillir les positions ou doléances des protagonistes, d’évaluer la situation à partir des informations et données collectées à l’institution et de faire les recommandations appropriées au Premier ministre. »

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :