Mardi 20 Août, 2019

Le député Roudy Devil invite Jovenel Moïse à démissionner

Roudy Devil, député/ Crédit photo: Vant Bèt Info

Roudy Devil, député/ Crédit photo: Vant Bèt Info

Le représentant de Côtes-de-Fer au Parlement renouvèle sa position d’appuyer la demande de mise en accusation du chef de l'Etat...

Après avoir apposé sa signature au bas de la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, le député Roudy Devil passe à l’offensive et s’adresse directement au concerné. « Si le Chef de l’Etat n’est pas en mesure d’adresser les différents problèmes auxquels le pays est confronté, qu’il démissionne de son poste », déclare l’élu de la circonscription de Côtes-de-Fer.

« Pas de gouvernement, pas de budget, une grave crise économique, une insécurité qui bat son plein… le pays n’est pas dirigé », selon le parlementaire, qui est membre du groupe GPEP/OPL et alliés. Pour Devil, le locataire du Palais national fait preuve d’incapacité à continuer à diriger le pays. Le représentant de Côtes-de-Fer au Parlement renouvèle sa position d’appuyer la demande de mise en accusation qui peine encore à être débattue en séance.

Rappelons que le député Abel Descollines, un autre initiateur de cette démarche avait monté au créneau pour critiquer l’attitude du président de la Chambre basse, Gary Bodeau, qui selon lui, refuse de se prononcer sur la question.

L’élu de Mirebalais avait dénoncé ce qu’il appelle une « privatisation de la Chambre » dans l’intérêt de l’exécutif. Abel Descollines avait même encouragé la mobilisation populaire pour forcer le Président Jovenel Moïse à la démission, si le bureau refuse de débattre de la question.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :