Dimanche 16 Juin, 2019

Haïti: le cri de détresse des habitants de Canaan 

Haïti: le cri de détresse des habitants de Canaan / Photo: Estailove Sainval

Haïti: le cri de détresse des habitants de Canaan / Photo: Estailove Sainval

Un gang constitué par les nommés Black Satan, Jordany, BIG, Valès et John tue et vole en toute quiétude les membres de la population.

Depuis le mois d’octobre 2018, des bandits imposent leurs lois à Canaan, banlieue situé au nord de Port-au-Prince. Un gang constitué par les nommés Black Satan, Jordany, BIG, Valès et John tue et vole en toute quiétude les membres de la population. Environ 200 personnes ont été tuées par ces caïds, rapporte un habitant de ce quartier qui requiert l’anonymat.

Récemment soit le vendredi 24 mai 2019, les bandits ont kidnappé deux chauffeurs de moto. Le cadavre de l’un d’entre eux a été retrouvé à l’intérieur d’une masure. Alertée par des membres de la population, la police a procédé à des fouilles dans ce quartier. Toutefois, aucune arrestation n’a été effectuée, les bandits ont contourné les agents des forces de l’ordre en arborant l’uniforme de la PNH.

Voulant prendre en main son destin, la population a entrepris une opération visant à déboulonner les chefs de gang de Canaan. Après avoir attaqué une maison où se réfugient les bandits, les membres de la population y ont mis le feu. Au total, treize (13) casques de motocyclettes y ont été retrouvés. En représailles ont une nouvelle causé la mort à plusieurs personnes.

Incapables de faire face à la multiplication des actes de banditisme dans ce quartier, ces habitants ont dû fuir leurs maisons. Jusqu’à ce jeudi 30 mai, ils ne peuvent regagner leurs demeures respectives.

Les habitants de ce quartier situé sur la route nationale numéro 1 accusent le maire principal de la commune de la Croix-des-Bouquets Rony Colin d’être en connivence avec les bandits. Ils en appellent à l’intervention urgente des autorités judiciaires et policières.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :